L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

Edito sur les vampires

   Okay, on se calme, toi assieds-toi, et toi aussi. Je sais qu'un article sur les vampires a déjà été mis en lumière il y a peu. Le mien n'est qu'un complément, alors si vous voulez le lire, je vous invite à d'abord faire lecture de l’article originel.


Sans introduction, puisqu'elle a déjà été faite, je reprends là où se finit l'article de mon très cher collègue, non sans faire un bref résumé pour ceux qui ne sont plus dans les arcanes de la légende vampirique :

 

Ils sont morts, boivent du sang, s'affaiblissent ou brûlent carrément au soleil ; ce sont les caractéristiques principales des vampires. Elles sont certes variables, et bien plus nombreuses selon les origines ou l'époque du mythe. Par exemple, combien d'entre vous savaient que certains peuvent se changer en phalène, ou doivent attendre d'être invités pour entrer sous le toit d'autrui ? Et par la puissance des transitions fluides, cela nous amène au sujet de cet article, les origines du vampire, et les différent rites qui ont façonné ce qu'il est aujourd'hui.

 

Excepté les figures vampiriques européennes, d'Europe orientale, le vampire tire ses racines plutôt d'un imaginaire collectif que d'une région du monde particulière. "Vampir" est le premier mot, allemand, qui désigne effectivement la créature telle qu'on la connaît, car son étymologie ressemble à un amas de racines qui finissent par fusionner pour former un tronc très épais tant il est alimenté. Alors, simplifions nous la tâche, et contentons nous de cette appellation simpliste pour le bien de notre santé mentale (et de mon travail de documentation).


ms9271e_fig1.pngSa toute première apparition peut être ramenée à l'empire Assyrien, où le vampire n'était alors qu'un esprit qui se nourrissait de chair et qu'une incantation suffisait à neutraliser. Plus tard, en Egypte antique, les cérémonies se firent plus complexes. Toutes sortes de denrées et de fétiches étaient placés avec le défunt dans le tombeau afin d'empêcher un retour de l'esprit dans le corps, et du corps dans le monde des vivants. Ainsi on retrouva des narcotiques dans les tombeaux, afin de s'assurer que le macchabée "dorme", des provisions, pour qu'il n'ait pas besoin d'aller se nourrir ailleurs, ou carrément une brique en travers de la mâchoire, pour qu'il ne morde personne (si si, voyez la photo). Certains pauvres diables étaient même enfermés sous des grilles, plantées autour des tombes. Particulièrement si de son vivant le défunt avait été prompt au meurtre ou à l'impiété (après la christianisation bien sûr).


Le vampire buveur de sang peut être retrouvé aussi chez les grecs, sous le nom de Lamies : des serpents à tête de femmes qui suçaient le sang des enfants jusqu'à la mort.

 

Vous l'aurez compris, qu'il s'appelle Ch'ing Shih, Stryge, ou même Eurynome, le vampire a tellement d'identités et de racines que chacune d'elle mériterait un article complet. Alors cet article est-il vain? N'ais-je parlé que pour ressasser ce que vous savez déjà ? Je ne pense pas (eh, sinon je me serais abstenu d'écrire), car il est une origine tangible et universelle qui émane d'entre ces lignes, et de tous ces exemples. Elle est la véritable racine du vampire :

 

La peur de la mort.
La peur de l'inconnu, derrière l'obscur voile du décès. La peur instinctive que l'Homme a de la nuit et de ce qui peut y roder. La peur viscérale de ce qui touche au corps et à la blessure, et ce qu'il y trouve de répugnant. Où même la peur de la punition, qui attend ceux qui commettent le tabou ultime selon les croyances qui ont façonné notre monde: la consommation de notre propre chair.

 

Merci à toi, qui eut la patience de lire ce complément à l'article du Prof, que j'ai modestement ajouté afin de pouvoir mettre un point final sur la créature dont les origines sont un cauchemar à retracer. 
A bientôt je l'espère, lors d'un article sur la mythologie biblique (je t'aurai, Spawy).

 

 


/Un Vagabond immobile



24/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres