L'Encyclopédie Fantastique

L'Encyclopédie Fantastique

Légende


Le chaos primordial

   Au début, le vide (Sans déconner ! ah bah en voilà une surprise !). Enfin pas exactement le vide (Et Bim! tu l'avais pas vu venir celle-là). Plutôt un néant bouillonnant sans ordre mais plein de potentialités, emplissant le rien de sa vacuité sans limite. Mais peu à peu, de ce chaos sans nom émerge le Tao. S’imposant naturellement, le Tao devient l’univers en transcendant, et bien qu’il ne crée rien, toutes choses procèdent de lui.


Du Tao sont ainsi issues les deux forces primordiales de l’univers, le Yin (et pas « Ying » bon dieu !) et le Yang dont l’opposition permanente engendre le Chi. Cette énergie brute, primaire, en parcourant le cosmos, donne naissance aux étoiles, aux planètes et à toutes autres choses. Les Éléments naissent et prennent place aux points cardinaux. Puis, peu à peu, le lourd tombe et le léger s’élève. Terre et Ciel voient leurs limites se dessiner. Les bornes de l’univers apparaissent : Est, Ouest, Sud et Nord. Tout se sépare et s’ordonne, le Ciel et la Terre sont désunis. Alors les souffles chauds deviennent le Feu et donne naissance au Soleil. Les souffles froids deviennent l’Eau et voilà qu’apparait la Lune. Les grands cycles se mettent en place ; aux jours succèdent les nuits, et les quatre saisons se suivent dans l’harmonie. Le monde est enfin monde.



/Niedman


12/04/2015
0 Poster un commentaire

Les Dix mille êtres et choses

   Au Ciel, les dieux prennent place dans un monde fait à leur image. Le plus grand et noble d’entre eux, le dieu du Ciel, dirige les autres et prend le nom d’Auguste Empereur de Jade. Sage et bon, il dirige son monde en accord avec des principes d’harmonie et d’équilibre, et crée la Cour céleste au sein de laquelle dieux et êtres fabuleux prennent place. Ayant la responsabilité de toute vie physique et spirituelle, l’Empereur de Jade met en place divers ministères chargés de l’aider dans sa tâche.


Sur terre, bêtes et plantes apparaissent un peu partout, peuplant un paysage encore désert. L’homme nait plus tard, issu d’un peu de boue. Les dieux lui insufflent les trois âmes célestes nommées Hun et les sept âmes nommées Po. Et l’homme part à la conquête d’un monde neuf et vierge… 

 

 

 

/Niedman


12/04/2015
0 Poster un commentaire

Les trois Augustes

11391104_845769425504456_7650702943370831144_n.jpg

   Les trois Augustes (ou trois mythiques souverains civilisateurs) sont apparus dès la création de l’univers. Ils sont les ancêtres des humains et ont des pouvoirs surnaturels.  

Fu Xi est le premier des trois Augustes. Il possède une tête humaine et un corps de serpent. Sage, il organise l'humanité et crée pour elle une société policée, un gouvernement calqué sur la cour céleste. Il est le père de nombreuses inventions telles que l'écriture chinoise, le calendrier, la construction des maisons, etc... Puissant magicien, familier des forces de la nature, il invente également les trigrammes et les hexagrammes qui permettent de lire l'avenir, dont il se sert pour organiser le monde. Il sera honoré par les Dieux pour ses actions et prendra la fonction de dieu gouverneur de l'Ouest.

Nu Wa est la sœur et épouse de Fu Xi ; elle régnera après lui. Déesse créatrice, elle a façonné les premiers hommes avec de la glaise, leur a donné le pouvoir de procréer et a également réparé le ciel brisé suite à la guerre entre Gònggōng, dieu des eaux cherchant a renversé l'empereur de Jade, et Zhùróng, dieu du feu. Elle est connue alors comme la déesse de l'harmonie. On lui prête souvent un corps de serpent. 

Shen Nong appelé également « Le divin Laboureur » (rien de sexuel) est le dernier des trois Augustes. On lui prête l’invention de la houe, de l’araire et du champ, de la culture des cinq aliments de base, la découverte des vertus médicinales des plantes. Son nom, "agriculteur divin", lui a permis de devenir un dieu jouissant d’une certaine importance dans la société agricole. Il est aussi le patron des pharmaciens et des médecins. Il est représenté comme un homme à tête de buffle.

 

 


/Niedman


06/06/2015
2 Poster un commentaire

Le Feng Du ou les dix enfers

  Salutations ! Aujourd'hui je suis de retour, non pas pour vous jouer un mauvais tour, mais pour continuer notre voyage dans la mythologie chinoise. Cette blague médiocre et sans saveur me semble idéale concernant le sujet de l'article : Le Feng Du.


Le monde souterrain (ou Feng Du) est composé des dix enfers de la mythologie chinoise. Ces enfers sont les lieux où l’âme d'un nouvel arrivant est jugée et punie (ou non) jusqu’à sa réincarnation. Chaque enfer est dirigé par un roi auquel l'Empereur de Jade a confié la bonne marche du royaume.

 

L'arrivée: Un démon accueille l’âme et vérifie son identité dans un grand livre afin de s'assurer qu'il n'y ait pas eu d'erreur. Une fois les tracasseries administratives accomplies, l’âme est envoyée vers les dix enfers en commençant par le premier.

 

La Terrasse des Miroirs: Le premier enfer est dirigé par Qin Guang Wang, qui est le premier à juger une âme fraîchement arrivée. Elle est alors amenée devant le Miroir des Rétributions, ou elle est forcée de revoir chaque détail de sa vie passée. C'est alors qu'est décidé si l’âme doit aller dans un enfer, et si oui, dans lequel.

 

La Baie d'Immondices et l'Enfer de glace (oui tout ça, ça fait un seul enfer, ta gueule): Qu Jian Wang règne sur cet Enfer. Les pervers et les dépravés (Ca c'est nous, estimés collègues !) sont plongés dans un bain d'ordure puant, tandis que les mauvais médecins, les kidnappeurs et les entremetteurs malhonnêtes sont immergés dans un lac d'eau gelée et condamnés à rester prisonniers de la glace.

 

La Prison sans Dessus-Dessous: Song Di Wang punit les drogués, les évadés, les blasphémateurs et les meurtriers en les pendant par les pieds. Leurs genoux sont brisés, ils sont écorchés et leurs yeux sont arrachés par des démons. Les profanateurs de tombes sont également condamnés à frire sur une grille de cuivre.

 

Le Lac de Sang et La torture des abeilles: Régi par Wu Guan Wang, cet enfer est le lieu dans lequel les âmes des escrocs et des tricheurs sont dévoré par des milliers d'abeilles avant d’être plongées dans un lac de sang noir. Des démons en profite pour les frapper avec des masses pour les réduire en pulpe sanglante.

 

Les Seize Départements du Cœur gémissant: Yen Lo Wang, dieu de la Mort, est le Roi de cet Enfer au sein duquel les immoraux sont contraints d'observer les effets de leurs péchés sur leurs proches encore vivants. Après quoi ils subissent différents châtiments puis leur cœur est arraché et bouillie par des démons ricanant (grosse ambiance).

 

L'Enfer des Tortures Hurlantes (oui parce que jusqu’à maintenant c'était les "enfers des tortures marrantes"): Dans cet enfer sur lequel règne Bian Cheng Wang, les âmes s'étant vautrés dans la luxure voient leurs parties intimes dévorées par des rats. Les menteurs et les commères sont empalés sur des piques de fer. Bian Cheng Wang gère aussi les erreurs administratives... oui parce que toi, tu meurs et paf! on te pend par les pieds, on te pète les genoux, on t'arrache la peau et les yeux. Et bah Bian Cheng Wang te dit au bout d'une éternité de torture: "- ah merde! On a mélangé ton dossier avec celui de Ted Bundy! Toi on devait juste te plonger dans la merde pendant 3/4 d'heure!"

 

L'enfer du Hachoir: Les traîtres, les pyromanes, les terroristes et les trafiquants d'esclaves sont passé à la moulinette par Tai Shan Wang.


L'Enfer de la Suffocation:
Ceux qui ont trompé les dieux ou qui ont refusé d'obéir a leurs lois sont poussés dans cette enfer gouverné par Du Shi Wang. Ils y sont asphyxiés par une fumée brûlante.

 

La Toile de Fer: Ping Deng Wang retient prisonnières pour l'éternité, dans une toile d'acier, les âmes des plus grands criminelles de l'histoire. Ceux dont les péchés sont si graves et si nombreux qu'aucune pénitence ne peut les absoudre.

 

12527741_10208180973544487_944766212_n.jpgLa Roue de la Réincarnation: L'ultime enfer du Feng Du où sont envoyées les âmes ayant purgé leur peine. Zhuan Lun Wang a pour tache de juger une dernière fois l’âme, afin de décider sous quelle forme elle renaîtra. Une fois la décision prise, l’âme doit boire le thé de l'Amnésie pour oublier sa vie passé et toutes les tortures subies.

 

Bref, voila en résumé ce qui vous attend petits garnements ! Alors soyez sages et brossez-vous les dents !

 

 

 

/Niedman

 

 

Ps: "- Dans quel enfer es-tu tombé?
- Dans l'Enferme ta gueule!"


14/01/2016
0 Poster un commentaire

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser