L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

Le Dahu

220px-Dahu_by_Philippe_Semeria.jpg   Les autres pays ont des créatures effrayantes... Nous, on a le Dahut (ou Dahu). C'est parti pour une tranche de franche rigolade à la campagnarde.

 

Le Dahut change de nom selon les régions, pour devenir le Dairi dans le Jura, le Darou dans les Vosges, ou encore le Darhut en Bourgogne, mais quelle que soit sa désignation, il présente toujours les mêmes caractéristiques. Animal sauvage vivant sur les pentes des montagnes, il possède deux pattes latérales plus courtes que les deux autres, afin de pouvoir marcher sur les flancs pentus des montagnes en restant parfaitement droit. Ce résultat de nombreuses années d'évolution dans les régions montagneuses comporte néanmoins un inconvénient : le Dahut (ou Dahu) ne peut avancer que dans un sens. Ben oui, s'il faisait demi-tour, ses pattes courtes se retrouveraient du côté de la pente, et patatras...

Il existe deux sous-espèces de cet animal mal foutu : le Dahut possédant des pattes gauches plus courtes et le Dahut aux pattes droites raccourcies. Très logiquement, il ne leur est possible que de tomber nez à nez ou cul à cul, et pas de se suivre à la file indienne. Ces deux parents possèdent même des appellations scientifiques : le dextrogyre et le lévogyre, ce qui signifie "qui tourne à droite" et "qui tourne à gauche".

 

L'existence du Dahut est principalement une grosse blague mais sa chasse n'en reste pas moins une tradition (parlons plutôt de bizutage) dans certains villages. Elle se pratique avec un sac et des bâtons, le premier devant être tenu par le bizut en bas d'une forte pente pour attraper l'animal quand le reste des villageois l'aura effarouché avec les seconds, le poussant à se retourner et donc à perdre l'équilibre. Evidemment, rien n'arrive, et la plaisanterie est complète quand le bizut réalise qu'un animal aux pattes plus courtes d'un côté n'existe peut-être pas.

 

Je ne suis personnellement pas fan des humiliations publiques, mais sur ce, prenez ce sac, et attendez moi en bas de la pente : je vous envoie le Dahut !

 

 

 

/Spawy



08/09/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres