L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

La/le Cocatrix

   Ils sont souvent confondus, mais il faut bien distinguer le (ou la) cocatrix du basilic. Le cocatrix (ou caucatrix, ou coquatrix, ou cockatrix, ou cocatrice, ou coquarille, ou cocadrille, ou cockadrille, ou codrille, bref vous avez compris, appelons-le Bernard) est né au XIIème siècle après J-C d’après une interprétation de Pline l’Ancien (douzième siècle = Renaissance, Pline l’Ancien = Antiquité, premier siècle après J-C). S'il est un animal fabuleux que personne n’a jamais vu, on ne sait que trop bien comment naît un cocatrix. Il naît d’un œuf de coq couvé par un crapaud ou par un serpent. Un coq serait capable de pondre un œuf entre son septième et son quatorzième anniversaire (quand il se fait vieux quoi) et cet œuf serait fait tantôt de l’agglomération d’humeurs (allez regarder la théorie des humeurs, c’est fendard), tantôt de l’accumulation de semence pourrie (un vieux et gros paquet de sperme). Bon appétit.
 
925736AngeMort666vipblogcom115316logo11.jpg
Le cocatrix n’a pas vraiment de qualité si ce n’est d’être moche : il est un être à tête de coq, avec des ailes et une queue de serpent. Il a été éradiqué par erreur de la surface de la planète au XVIIème siècle (Moyen-Âge). RIP espèce de monstruosité (mais que fait la WWF ?).

C’est donc là que s’achève l’histoire de Bernard le cocatryx. Nous reprendrons la prochaine fois avec son proche parent le basilic (enfin, proche, c’est vite dit). Bonne [insérer le moment de la journée] à vous tous et à la prochaine.
 
 
 
/Le Prof


31/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres