L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

Chroniques d’Arda : Le Mal

  Ces chroniques ne seront pas exhaustives. Recracher l’œuvre d’une vie telle que celle-ci n’est pas pertinent, aussi je vous invite à lire les livres de Tolkien avant tout (Le Seigneur des anneaux, Bilbo le hobbit, Le Silmarillon, Les Contes et légendes inachevés, etc.)

 

 

  Au commencement il n’y avait rien. Dans ce rien flottait Ilúvatar (Dieu, si vous n’aviez pas compris). Mais il se sentait seul, aussi créa-t-il les Ainur. Il faut savoir qu’à ce stade, Ilúvatar et les Ainur n’ont pas de forme. Ils sont des voix, au pire sont-ils des halos de lumière. Ilúvatar aima de suite les Ainur et il les instruisit. Quelques temps plus tard (entendez par là quelques siècles ou millénaires), il réunit tout ce beau monde pour leur montrer quelque chose. Il se mit à chanter et les Ainur le suivirent. Ilúvatar leur permit alors de voir ce qu’ils chantaient (comprenez qu’il créa ce qu’ils chantaient). Ainsi naquit Eä, le monde qui est. En effet, « l’univers », au sens large, est composé de trois grandes parties : le vide, les salles intemporelles (demeure d’Ilúvatar, sans forme physique) et Eä, qui est le vrai univers physique. Mais le Chant des Ainur ne s’arrêta pas là et s’ensuivit la création d’Arda, la Terre (et là vous voyez pourquoi le titre de la chronique).


Mais le sujet n’est pas la création du monde, c’est le mal. Ilúvatar n’a pas créé le mal tel quel. C’est lors du Chant des Ainur qu’il commença à se former, sous la forme de la jalousie. Ilúvatar donnait le tempo du Chant et les Ainur ajoutaient par-dessus leurs propres voix, toujours dans la veine de la mélodie proposée par leur guide. Parmi les Ainur, deux sortaient du lot comme étant les plus puissants ex æquo. Ils se nommaient Manwë (le plus dévot des Ainur à Ilúvatar) et Melkor (qui devint le plus rebelle à partir du Chant). Manwë suivait donc le thème d’Ilúvatar avec la plus grande attention, lui apportant de la grandeur sans s’écarter du tempo, mais Melkor pensa qu’il pouvait donner quelque chose d’aussi grand que ce chant sans lui être conforme. Il créa alors quelque chose de totalement différent, qui était dissonant par rapport au Chant général. Beaucoup d’Ainur furent tellement choqués qu’ils s’arrêtèrent. Il ne resta plus finalement qu’Ilúvatar et Melkor pour chanter, Melkor défiant son père et ce dernier reprenant son fils. Ce rap-battle continua jusqu’à ce que le chant d’Ilúvatar devienne trop intense et trop magnifique pour Melkor, qui revint dans la mélodie de base. Les autres Ainur reprirent à leur tour.

 

Depuis ce jour, il resta une rancœur envers Eru, le nom donné à Ilúvatar par les elfes, chez Melkor. Quand le Chant fut fini, Eru donna la possibilité aux Ainur de descendre sur Arda pour la gouverner et la préparer à la venue des Enfants d’Ilúvatar (les elfes et les hommes), enfants qu’il avait fait entrapercevoir aux Ainur. Il précisa cependant que ceux qui descendraient ne pourraient plus remonter vers leur père et leurs frères et sœurs restés dans les Salles intemporelles. Il en fut qui descendirent quand même, dont Manwë et Melkor. Ces Ainur furent ensuite et à jamais appelés les Valar.

Alors que les Valar, dirigés par Manwë, s’affairaient à aménager Arda pour l’arrivée des Enfants, Melkor alla de son côté construire ce qu’il voulait pour lui et tenta de créer la vie. C’est là qu’il créa une bonne partie des créatures les plus viles, à savoir les trolls, les gobelins, le premier dragon (qui n’avait pas d’ailes), Ungoliant (une araignée gigantesque) et les loups-garous. « Mais et Sauron ? Et les Balrogs ? », me direz-vous. Et bien il ne les a pas créés. Car les Valar ne sont pas les seuls à être descendus sur Arda. Ilúvatar leur avait donné des serviteurs pour les aider : les Maiar, des Ainur de second rang. Sauron et Gothmog (ainsi que les autres balrogs dont il est le prince) sont ainsi des Maiar corrompus par Melkor.

 

« -Tu fais encore une erreur Prof ! Ce sont les balrogs de Morgoth et non pas de Melkor ! Tu dis de la merde depuis le déb-

- SILENCE ! Quelle impudence de me croire ignorant ! »

 

Je ne me trompe pas en parlant de Melkor. Car il fallut une guerre entre Melkor et les Valar, la naissance des elfes (dont certains furent corrompus par Melkor après des tortures inimaginables et devinrent les orcs), la venue des elfes à Valinor, demeure des Valar, la capture de Melkor et quelques autres péripéties qui durèrent des siècles entiers avant que Fëanor, nouvellement roi des Noldor, une famille d’elfes, ne nomme le traitre qui lui avait volé ses plus précieuses créations : Morgoth. C’est seulement à ce moment-là qu’on utilise le nom de Morgoth à la place de celui de Melkor. Il y aura encore plusieurs siècles de guerre contre Morgoth, où il assiègera presque totalement la Terre du Milieu. Pendant ce temps naitront les hommes, qui se diviseront, les uns luttant pour Manwë et les Valar, les autres luttant pour Morgoth, et finalement, Morgoth sera vaincu. Mais les Valar sont immortels, ainsi Manwë, avec l’aide exceptionnelle d’Ilúvatar, ne pourra que le bannir d’Eä. Et depuis Morgoth ère dans le vide, ressassant se haine pour l’éternité.

 

11698501_869636843117714_6834241912173373489_n.jpg              11737834_869637153117683_2210673371593009833_n.jpg

 

L’article étant déjà très long, j’ai un peu précipité la fin, aussi vous invitè-je vivement à lire les livres. Mais je veux expliquer les deux images que je publie. Sur l’une on voit un homme beau et ténébreux : c’est Melkor, au temps où il était encore capable de prendre une forme ravissante. Lorsqu’il ne deviendra plus que haine, il sera incapable de changer de forme et demeurera monstrueux. C'est Morgoth, la deuxième image. Je trouve que montrer les deux est intéressant car Melkor n’était pas un être mauvais de base. Il y a tout un périple émotionnel pour passer de Melkor le Valar à Morgoth le seigneur des ténèbres.


Sur ce, je vous laisse et attention aux tentacules.

 

 

 

/Le Prof



06/08/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres