L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

Chroniques d'Arda : Edito sur les Hommes

  Bien le bonjour nobles gens, et bienvenue dans ce nouvel article. Aujourd’hui, nous nous retrouvons pour parler des Hommes, et plus particulièrement des descendants de la maison de Hador.

 

Les hommes arrivèrent sur la Terre du Milieu au P.A. cependant que Valar et elfes se la coulaient douce à Valinor avec Melkor enfermé dans les geôles de Mandos. Ils se confrontèrent à quelques orcs et autres créatures mauvaises rescapées de la Guerre des Puissances, mais ils parvinrent à proliférer sur le continent d’ouest en est et du nord au sud. Ils se rassemblèrent en différentes sociétés, plus ou moins développées (du point de vue structurel et non pas de l’intelligence), tantôt en Etats, tantôt en tribus. Ils développèrent leurs propres langages, mais les plus nobles sociétés apprirent l’elfique auprès des quelques elfes restés indifférents à l’appel des Valar. Ils commercèrent avec les elfes et les nains, etc. Bref, ils firent leur vie tranquillement.

 

C’est alors que les machinations de Melkor s’amorcèrent. Les Valar étaient conscients de la naissance des hommes, seulement ils préféraient ne pas interférer et les laisser tranquilles sur la Terre du Milieu. Melkor mit en germe le doute dans le cœur de Feanor (dont on a déjà parlé) qui mena une bonne partie des Noldor à se rebeller envers les Valar et à massacrer toute une autre famille elfe. Cette rébellion fut aussi sanglante qu’inutile puisque les Valar avaient toujours affirmé que les elfes étaient libres en Valinor, donc qu’ils pouvaient partir quand ils le voulaient et revenir quand bon leur semblait. Ainsi Melkor arriva-t-il à s’échapper de Valinor après le meurtre des deux Arbres.

C’est comme cela qu’une guerre longue, ponctuée par de rapides batailles, commença en Terre du Milieu : tout le monde contre Morgoth. Mais ceux qui nous intéressent ici sont les descendants d’une famille humaine : la maison de Hador. Notamment les fils de Galdor, Húrin et Huor, et leurs propres fils, Túrin et Tuor. Húrin et Huor s'illustrèrent dans différentes batailles, dont les plus célèbres sont Dagor Bragollach et Nίrnaeth Arnoediad (la bataille des Larmes Innombrables) ; ainsi furent-ils maudits par Morgoth. Leur destin est donc tragique, entre incestes non voulus, démences, errances, doutes, larmes et finalement  mort. L’histoire des fils et petits-fils de Galdor est bien expliquée dans le Silmarillon, les Contes et légendes inachevés et Les Enfants de Húrin (ce dernier se concentrant sur l’histoire de Túrin). Si l’histoire de Túrin est passionnante, c’est sur Tuor que nous allons nous pencher pour la suite.

 

En effet, Tuor n’est pas aussi connu que son cousin mais il eut un rôle bien plus important et un impact titanesque sur le destin de ce monde. Nous allons passer les détails mais retenez qu’il eut une vie mouvementée. Orphelin de père dès sa naissance, il vécut avec les elfes gris avant de devenir le prisonnier et l'esclave des orientaux (les méchants hommes). Il parvint à s’échapper, à être le premier homme à découvrir l’océan, à se faire pote avec Ulmo (je vous rappelle que c’est en gros Poséidon) et à se marier à la fille d’un roi elfe. Cette biographie fut brève mais intense.
Sa femme se nommait Idril et était donc une elfe. Ils eurent un fils qu’ils nommèrent Eärendil (et déjà, ceux qui connaissent un peu l’univers savent quel sujet introduit cet édito). Mais la cité de Gondolin où ils vivaient fut attaquée alors que Turgon, le roi elfe, n’avait pas tenu compte de l’avertissement d’Ulmo transmis par Tuor. La cité était donc remplie de gens. Tuor parvint à fuir avec sa femme et son fils jusqu’à l’embouchure du Sirion (un fleuve). Là, Eärendil rencontra sa future femme, et ses parents partirent sur l’océan à destination de Valinor. Sur le sort de Tuor et Idril, on ne sait que des rumeurs : ils seraient parvenus à destination et Tuor serait devenu le premier homme transformé en elfe immortel.

 

12299243_931009416980456_3392122322906474290_n.jpg

  *L’image représente Tuor répondant à l’appel d’Ulmo et est une création de l’illustrateur Fabio Leone, qui en a fait pas mal avec toujours une grande beauté. Donc, allez voir sa page Facebook (c’est son nom, simple n’est-ce pas ?)*

 

Mais (parce que oui, il y a encore un mais) ce n’est pas vraiment Tuor qui nous intéresse mais son fils, Eärendil, qui est un semi-elfe. Car, s’il s’efforça de rejoindre Aman, le nom du continent sur lequel se trouve Valinor, voguant sur les flots de nombreuses années, (voyage qui aboutit enfin lorsqu’il porta sur son front l’un des silmarils puis fut fait étoile par les Valar), ce sont ses deux enfants, Elrond et Elros qui eurent le plus d’impact par la suite. Elrond, c’est le même que celui de Foncombe, qui choisit de vivre en elfe. Elros décida quant à lui de vivre en homme. Ils poursuivirent le combat de leurs aïeuls contre Morgoth jusqu’à la dernière guerre impliquant Valar, elfes, hommes (et un peut tout le monde en fait) qui mit fin au règne de Morgoth. Elrond s’en retourna ensuite couler des jours paisibles à Rivendell (ou Imladris, ou Foncombe, on s’en fout) et Elros, lui qui était mortel, qui aurait dû mourir très tôt lors de cette bataille mais qui y survécut et y remporta des batailles importantes, fut grassement remercié par les Valar. Ces derniers accordèrent une vie incroyablement longue à ses gens et à lui-même. Ils leur fournirent même un endroit où habiter, une île au milieu de l’océan enter Aman et la Terre du Milieu. Une île appelée Númenor.

 

C’est tout pour aujourd’hui ! Cette introduction fut longue et finit par un bon cliffhanger putassier, mais je sais que vous aimez ça. En fait, non, je ne le sais pas mais peu importe, c’est moi que je fais qu’est-ce que j’veux. Na. Encore une fois merci pour votre patience, j’espère pouvoir écrire la suite (non, je ne vous donnerai pas le sujet) plus rapidement, mais vous savez ce que c’est : les études, les partiels dans deux semaines, etc. Sur ce, bons baisers du Rohan et à bientôt !

 

 

 

/Le Prof



04/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres