L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

Abaddon

   Abaddon, son nom est Abaddon. Bonsoir, c'est le Vagabond qui vous parle. Encore une fois je viens vers vous partager le peu de connaissances que m'ont offert mes pérégrinations. Aujourd'hui les enfants, c'est théologie. Ca faisait longtemps que je voulais parler de mythologie biblique avec vous, voici l'occasion de faire de l'ombre à Spawy et de faire éclater au grand jour une vérité : moi aussi, j'aime bien les créatures bibliques.

Bon, asseyez vous, prenez un crucifix et surtout, silence, le premier qui parle me recopie trois fois l'ancien testament.

 

Alors, Abaddon, que dire si ce n'est que vous ne l'aimez pas, sans même le connaitre. Son nom signifie à la fois "destructeur", "destruction", "ruine" et "perdition" en hébreu (אבדון). Il a un équivalent grec qui se dit Apollyôn (et oui, c'est bien Apollon) mais ce nom est sans doute un des nombreux stratagèmes religieux pour diaboliser les autres dieux au profit de sa religion, alors on oublie vite.
Il est l'ange de l'apocalypse, celui qui apporte l'extermination. Selon la Bible, quand le cinquième ange sonnera la trompette, l'étoile absinthe tombera du ciel, et en frappant le sol, ouvrira l'abîme, libérant d'innombrables créatures difformes, des nuées de locustes, et à leur tête, Abaddon, l'ange de l'abîme.

 

Apocalypse 9 : 11 :
"Elles ont à leur tête, comme roi, l'ange de l'abîme, qui se nomme en hébreu Abaddon, en grec Apollyon." (Crampon)

"A leur tête, comme roi, elles ont l'Ange de l'Abîme ; il s'appelle en hébreu : "Abaddôn", et en grec : "Apollyôn". (Jérusalem)

 

Le jour où l'abîme s'ouvrira, la mort fuira les hommes, et eux, chercheront désespérément à mourir. Mais ils ne trouveront pas le repos du trépas.

 

Abaddon's_Taint_large.jpg

 

Visuellement, il est difficile de trouver une représentation stable d'Abaddon, tantôt femme, tantôt homme, parfois humain, parfois abomination eldritchienne (coucou!) il est souvent difficile d'en trouver une représentation historique, alors je vous laisse en illustration une vue d'artiste censée représenter, à mon sens, ce dont son apparition est synonyme.

 

Ange, dieu grec, démon, abomination, créature détournée de fiction, il aura revêtu nombreuses formes, mais il restera toujours un point commun entre toutes ses incarnations : la sensation de peur, et de dévastation globale qui accompagne son nom, car son nom est destruction, et il est l'ange infernal de l'abîme.

 

Alors soyez sage.

 

 

 

/Un Vagabond Immobile



17/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres