L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV en page d'accueil.

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV en page d'accueil.

Le Poisson-évêque

   Bien le bonjour mes chers amis et bienvenue dans ce nouvel article traitant d’une créature dont on ne sait pas grand-chose et qui est assez ridicule au milieu des vampiresphénix et autres figures majeures de notre imaginaire (‪#‎PlacementdArticles‬).

 

Sans aller jusqu’au Dahut ou autre Bonnacon, le Poisson-évêque est quelque peu étrange, tant par son allure que par le manque d’informations dont on dispose à son sujet. Et on se demande qu’est-ce-c’est-donc-qu’est-ce-qui-fout-là ! Le poisson-évêque est un être mi-homme mi-poisson dont la tête est de telle forme qu’il parait porter une mitre (la toque des religieux catholiques, comme Saint Nicolas) et dont les nageoires semblent former la robe au-dessus des soutanes desdits religieux. Il est à noter qu’il se déplace aussi bien en nageant qu’en marchant et peut vivre dans l’eau comme sur la terre ferme. 


Il f12993504_1018589458222451_2277739960581456586_n.jpgigure à l’écrit pour la première fois au XVIème siècle mais sa première apparition dans le folklore est orale, en 1433. Cette année, donc, un pêcheur polonais remonte dans ses filets un drôle de poisson qui parle notre langue (enfin, le polonais) et qui ressemble à la description faite un peu plus haut. Intrigué par sa trouvaille, il ne se débine pas (courage ou alcool, nous ne saurons jamais) et s’en va montrer le poisson au roi de la Pologne. Ce dernier discute avec le poisson-évêque et après une table ronde avec des membres de l’église, le poisson confie qu’il tient le rôle d’évêque pour les sirènes, tritons et autres poissons et qu’il doit impérativement rentrer chez lui pour prodiguer la bonne parole de Dieu (oui, il est chrétien). Le concile improvisé des moines et du roi le laisse finalement repartir pour ses contrées sous-marines car la messe, c’est sacré ! Le poisson ne se fait pas prier et suite au bon accueil qu’il a reçu du roi et de ses confrères, s’en retourne chez lui après un petit signe de croix qui va bien.
On repêchera un poisson-évêque plusieurs années plus tard, en Allemagne cette fois-ci. Mais les allemands sont quelque peu plus rustres que les polonais. En effet, le poisson suppliera à force arguments religieux pour rentrer chez lui, mais on le capturera (sûrement pour en faire un monstre de foire ou quelque chose du genre). Privé de liberté et comprenant qu’il ne pourrait plus donner la messe, il refusera de s’alimenter et mourra de faim trois jours plus tard. Depuis, on n'a jamais revu plus de poisson-évêque.

 

Voilà qui conclut ce petit article sur un monstre méconnu du grand public et pourtant bien sympathique. On notera quand même que le poisson-évêque a très probablement inspiré la race des Zora dans le jeu The Legend Of Zelda. Sur cette note de culture geek, je vous donne mon salut et vous dit à la prochaine !

 

 

 

/Le Prof



24/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres