L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

Chroniques d'Arda : Sauron

   Bien les bonjour chers lecteurs, et bienvenue en Mordor pour ce pénultième article sur le monde fantastique de John Ronald Reuel Tolkien. En effet, nos aventures en Terre du Milieu sont presque terminées.


1531566_942763615805036_5913874651719015159_n.jpgNous sommes passés par les plus grandes entités d’Arda mais il nous en reste deux à découvrir. Aujourd’hui, c’est de Sauron, le second Seigneur Noir du Mordor, que nous allons parler. Sauron est un Maiar au même titre que Gandalf, c’est-à-dire un demi-dieu. Je vous rappelle que Valar et Maiar sont des êtres purement spirituels, pouvant prendre n’importe quelle forme physique. Souvenez-vous-en, c’est important pour la suite.
Sauron fut le premier à la suite de Melkor. C’était son plus fidèle serviteur, le premier des corrompus. Ainsi, lorsque Melkor prit le nom de Morgoth et la fuite, Sauron le suivit avec Gothmog et les autres serviteurs corrompus. Si Gothmog fut le capitaine des Balrogs, Sauron devint le capitaine des loups-garous, une troupe de Maiar ayant pris forme lupine (adjectif en vieux français de loup ; oui, vous apprenez quelque chose), et des wargs et autres bêtes apparentées au loup. Il apparaît d’ailleurs à ses ennemis sous la forme d’un grand et puissant lycan.

Si Sauron prend ici sa forme connue la plus bestiale, il est bon de remarquer qu’il ne se bat que peu souvent. Son esprit retords (aussi retords que celui de son maître) fait de lui un fin stratège. Aussi se contente-t-il de planifier ses batailles et de manipuler ses troupes depuis sa forteresse, pour fuir lorsque cela lui est nécessaire. Il se terrera très discrètement lors de la chute de Morgoth, à l’instar des Balrogs.

Plus tard, il fit renaître le Mordor, combattant elfes et hommes. Son plus grand ennemi devint Númenor, qui s’installa sur le continent avec le Gondor et l’Arnor. Ainsi, au bout de nombreuses batailles appelant de maigres victoires, tantôt pour Númenor tantôt pour le Mordor, une idée vint titiller l’esprit malade de Sauron : détruire l’adversaire de l’intérieur. Il profita d’une bataille décisive pour les insulaires pour se faire capturer. Si les hommes voyaient là une grande victoire et la fin de grands maux, Sauron se frottait les mains. En effet, les bougres étaient tombés dans son piège le plus audacieux alors ; son plan fonctionnait à merveille. Il avait pris avant sa capture une forme magnifique, proche de celle des elfes (par proche des elfes, j’entends d’une beauté infinie mais sans les quelques attributs ethniques tels que les oreilles pointues). Arrivé sur l’île il patienta un moment, en tant que prisonnier. Quelle importance ? Il était immortel ! Quelques dizaines d’années n'étaient rien pour lui et il savait être patient. Comme nous l’avons vu plus tôt, il parvint à s’attirer la faveur du Roi actuel de Númenor. Ainsi, il devint son plus proche conseiller et arriva même à pervertir son esprit. Sa forme fut pour beaucoup dans son succès. Il fit bâtir un temple à la gloire de Morgoth au centre même de la capitale. Aussi le culte des Valar fut banni et il convainquit le roi de monter une expédition contre lesdits Valar.

S’ensuivit Akallabêth. Mais c’est une chose que Sauron n’avait pas prévue, et il manqua de peu de se faire engloutir avec l’île, lui qui était resté sur Númenor, ayant la présence d’esprit de ne pas se frotter directement aux plus puissants êtres ayants jamais foulé Arda. Pour échapper au cataclysme, il dût abandonner sa forme physique et utiliser une grande partie de son pouvoir. Par la suite, il fut incapable de reprendre cette forme d’une plastique parfaite.

Mais ce n’était pas son dernier tour. Il lui restait une carte à abattre, et quelle carte ! Je ne vous fais pas le déshonneur de vous expliquer la fin de Sauron, mais il lui reste son plus grand coup de maître à faire. Je vous fais donc un gros bisou. A la prochaine fois pour la conclusion de ce voyage.

 

 


/Le Prof, qui n’a pas honte de ce teasing foireux



19/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres