L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

Chroniques d’Arda : Edito sur les Maiar

   Voici une petite annexe sur les Maiar rien que pour vous !

 

Au Troisième âge, les Valar envoient cinq Maiar pour aider les hommes et les elfes à s’unir face à l’Ennemi (Sauron). Ces Maiar sont les Istari, « les sages » en elfique ancien. Le premier arrivé est Curumo, connu sous le nom de Saruman (Saroumane une fois traduit) le Blanc. Il est envoyé par Aulë, ce qui explique sa passion pour les anneaux de pouvoir, chefs-d’œuvre de création. Viennent ensuite Alatar et Pallando, les mages bleus voyageant ensemble dans l’extrême ouest de la Terre du Milieu, derrière le Mordor, dont on ne sait pratiquement rien si ce n’est que l’un était grand et l’autre petit. On ne sait pas exactement qui les envoie mais un consensus semble se faire sur Oromë, ce qui expliquerait leur vaillance à attaquer les forces de Sauron là où personne ne peut leur venir en aide. Ensuite vient Aiwendil, connu sous le nom de Radagast le Brun, serviteur de Yavanna. C’est l’Istar (singulier de Istari) le plus proche de la nature, le plus candide mais non pas le plus sot. Et enfin, en bon dernier arrive celui qui ressemble à un petit vieux insignifiant, tout vêtu de gris et appuyé sur un bâton, c’est Olórin, autrement connu sous le nom de Gandalf le Gris. Il est envoyé par Manwë et Varda, mais est aussi très proche de Lórien (le Vala des rêves) et de Nienna (la Vala du deuil) de qui il apprit la compassion. 


Gandalf est le seul à vraiment tenir son serment d’Istar. En effet, Saroumane passe à l’ennemi, les mages bleus se perdent dans l’Est et Radagast préfère s’en tenir aux animaux pour finalement être tué par Saroumane. La mort de Gandalf contre le Balrog marque l’échec des Istari. Mais Gandalf, il a tellement le swagg que c’est Ilúvatar lui-même qui le fait renaître encore plus puissant et toujours aussi sage sous les traits de Gandalf le Blanc. Il est d’ailleurs le seul Istar à rentrer à Valinor. Il est à savoir aussi qu’il est allé en Terre du Milieu parce que Manwë avait insisté pour qu’il y aille. Olórin ne voulait pas faire partie des Istari, doutant de ce que ça donnerait. Si Saroumane était le plus puissant, Gandalf était le plus sage et c’est grâce à sa sagesse qu’il a sauvé Arda.


Je vous dis à bientôt pour une autre chronique.

 

 


/Le Prof



06/08/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres