L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

Chroniques d'Arda : Les Rapports entre les Elfes et les Nains

   Bien le bonjour, chers amis ! Nous nous sommes bien alcoolisés à la bière avec l’article bien gros sur les nains, et maintenant que nous sommes plus sociables, il est temps de commencer à parler avec les elfes. Et par parler, j’entends taper.


En effet, il est une chose importante que je n’ai pas citée dans la précédente chronique, qui est la querelle entre le peuple des Khazad et celui est Quendi (et si tu as bien suivi mes chroniques, tu sauras que je parle des nains et des elfes).

Au départ, les elfes et les nains vivaient en bons termes. Les nains voyaient dans les elfes un bon moyen de commercer et les elfes, se croyant seuls êtres doués d’intelligence (outre les Valar), voyaient dans les nains une curiosité, ainsi que de bons ouvriers. Aussi commerçaient-ils en bonne intelligence, les nains étant même les constructeurs de l’une des plus grandes cités elfe de la Terre du Milieu au P.A., j’ai nommé Nargothrond. En effet, les elfes ne savent pas construire dans la pierre, habitués qu'ils sont aux maisons dans les arbres, contrairement aux nains. Nargothrond a été détruite par Glaurung (le père des dragons), mais ce n’est pas la seule cité elfe construite par les nains. On peut au moins aussi citer la cité de Thranduil (le papa de Legolas).
C’est d’ailleurs à cause de Thranduil que les rapports entre elfes et nains se rompirent totalement. Déjà à la fin du P.A. les rapports entre les deux se firent rares, les nains restant dans leurs problèmes d’orcs. Mais quand Erebor fut assaillie par Smaug le Doré, les nains attendant l’aide des elfes de Thranduil furent trahis. Thranduil ne vint jamais à leur secours, à cause d’une rancœur, née de la perte de certaines gemmes détenues par les nains d’Erebor. Et depuis, les nains détestent les elfes et les elfes détestent les nains.


On pourra cependant voir Legolas et Gimli se rapprocher l’un de l’autre dans une amitié forte dans Le Seigneur des Anneaux. Encore ici, je vous renvoie aux livres qui montrent la progression de leur amitié bien mieux que les films. Impossible de trouver un dessin d'une bataille entre elfes et nains, du coup, je mets en illustration la scène du conseil d'Elrond, qui montre l'animosité des uns envers les autres.

 

12088453_914648918616506_2517723708218609962_n.jpg
Donc, la querelle entre les nains et les elfes ne tient pas à grand-chose, si ce n’est au comportement hautain des elfes, au caractère bien trempé des nains et au puissant sentiment de communauté chez les deux races.

Il est aussi à noter que depuis Tolkien, les nains et les elfes ne peuvent pas se voir en peinture dans les œuvres fantastiques. Ce qui est un stéréotype bien grossier, même envers Tolkien. Maintenant, je vous laisse décuver votre bière et panser vos blessures, et je vous donne rendez-vous bientôt pour une nouvelle chronique. Bisous qui soignent.

 

 

 

/Le Prof



18/10/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres