L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

Le Facehugger

"-Après environ trente minutes de recherches, j'abandonne l'idée de trouver une "belle" image de facehugger, je décide donc d'en trouver une "pas trop moche".
-Pour une fois je suis d'accord avec toi...
-Bref nous allons faire un article intéressant tout de même !
-Là je ne suis plus d'accord."

 

Alien 3.jpg
C'est donc avec tendresse que je vais vous parler d'une des créatures les plus affectueuses de la science-fiction mais bien malheureusement évitée par la plupart des êtres dotés d'un instinct de survie : le facehugger (aggripeur de visage en français).
Après avoir fait l'adulte et la maman, nous allons clore le cycle alien dans une explosion (ha ha, si vous ne savez pas comment marche la reproduction chez les aliens, vous rirez après). Donc nous nous étions arrêtés à l’œuf amoureusement pondu par la Reine (l'adverbe est de moi). Nous avions aussi mentionné le nid fait de résine par la reine et les ouvriers, et dans ce nid il n'y a pas que des œufs : il y a aussi des "hôtes" capturés par les guerriers et incorporés dans les murs dont seul le tronc et la tête sortent. Pourquoi des hôtes me direz-vous ? Parce qu'entre l’œuf et le bébé alien, il y a un stade intermédiaire et c'est le facehugger.

L’œuf diffuse en permanence une sorte de fumée qui sert à détecter d'éventuels mouvements. Quand quelque chose qui n'est pas un alien bouge à côté de lui, l’œuf s'ouvre.
En sort alors une créature de la taille de deux mains humaines qui dispose d'une queue qui lui sert à bondi pour s’agripper au visage de l'imprudent qui passe près de l’œuf (ou du pauvre homme incrusté dans le mur de résine...). Les 8 doigts se rabattent alors tout autour de la tête et la queue s'enroule autour du cou.


Alien 4.jpg*Atelier pratique inédit : toi aussi colle tes deux poignets et promène-toi dans la maison en essayant de mettre tes mains sur la figure du premier être que tu croiseras: effet garanti ! La page décline toute responsabilité en cas de gifle, de perte de vie sociale ou de mort dans d'atroces souffrances*

 

Une fois qu'elle s'est mise en place (ce qui se fait en quelques secondes), il est extrêmement difficile de se débarrasser de cette horreur: comme tous les aliens elle a un sang acide qui fait réfléchir à deux fois avant de la tuer (sachant qu'elle est sur le visage de quelqu'un, cela lui serait tout aussi fatal...) et les tentatives pour l'enlever sans le tuer sont tout aussi périlleuses, la queue se resserrant pour étrangler la victime à la moindre tentative.

Comme vous l'avez compris, le facehugger tient énormément à s'accrocher au visage d'un humain (ou autres créatures folkloriques). Pourquoi me direz-vous ? Et bien c'est tout simplement pour enfoncer sa trompe dans la gorge de sa victime (si vous y voyez une forme d'allusion phallique ce n'est pas uniquement que vous êtes dégoûtant: la saga Alien dans son intégralité file le thème du viol que ce soit dans la forme des créatures ou dans leur mode de vie) afin de pondre en lui un oeuf contenu dans les deux poches en bas du corps de la créature). Sachant que c'est lent de pondre dans l'estomac de quelqu'un (vous avez essayé ? Oui c'est long !) et que la créature n'a aucun intérêt à tuer son hôte, la trompe fournit nutriments et dioxygène à la victime.
Le temps de ponte est très variable d'un film à l'autre: cela semble durer plus d'une journée dans le premier film, mais dans les Alien vs Prédator ou encore dans certains jeux cela prend moins de quelques minutes. Chacun se fait l'avis qu'il veut en attendant de trouver un facehugger.

Une fois l'oeuf pondu, la créature se détache et meurt (elle ne pond qu'une fois).

Après quelques heures durant lesquelles le pondu ne manifeste aucun autre symptôme qu'un certain appétit, ce dernier est pris de convulsions et sort de son thorax avec une certaine violence un bébé alien, aussi nommé chestburster (exploseur de poitrine en VF... Je vous avais dit que notre cycle se terminerait dans une explosion). L'hôte ne survit pas à cette étape, la naissance créant un trou non négligeable dans son torse. Cet adorable bébé tout de sang vêtu est tout petit et ne présente aucun danger: il n'a pas encore de jambes, tout au plus dispose-t-il de deux petits bras. Après la naissance il va fuir (comme dans le premier film), notamment si il y a des organismes hostiles à proximité (genre les amis du pondu...). Sa croissance est très rapide et en moins d'une journée il a développé les caractéristiques d'un spécimen adulte, développées dans un article précédent.

Trois choses à noter:
-Lors de la gestation le chestburster va mêler son ADN à celui de son hôte et prendre certaines de ses caractéristiques physiques qu'il gardera à l'âge adulte (cela explique son nom, Xénomorphe avec xéno qui renvoie au mot grec signifiant étranger, référence à l'hôte, et morphe qui renvoie à une idée de transformation). Le Xénomorphe que j'ai décrit était celui issu d'un humain.
-En vue de la naissance d'une Reine un facehugger spécial est pondu, celui-ci est plus grand que le facehugger normal mais son comportement est similaire. La gestation d'une Reine est en revanche plus longue et il faut attendre quelques jours avant la naissance. Le sujet peut souffrir pendant cette période d'hémorragies internes et de difficultés respiratoires.
-Il est possible d'extraire par chirurgie un chestburster qu'il soit normal ou royal. Si quelque chose de suspect est entré dans votre bouche ces derniers jours, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Surveillez encore plus ce qui traîne sous votre lit.

 

 


/Shaï-Hulud



25/06/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres