L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

Le Qilin, ou Kirin

 Bronze_Qilin_statue.JPG  Le Qilin est l'équivalent chinois du Kirin japonais, du Girin coréen et du Kỳ lân vietnamien. Le Qilin est un animal composite que l'on surnomme parfois dans la littérature européenne "licorne asiatique". Pourtant, il n'apparaît pas toujours muni d'une corne unique, et les statues le représentant portent toutes deux cornes de cerf. Le Qilin peut également être désigné sous le terme sibuxiang, un mot générique signifiant "qui ne ressemble à rien" (vous admettrez que ce n'est pas très gentil).

 

Le Qilin est un animal éminemment bénéfique. Son apparition est toujours un bon présage et constitue à l'échelle d'une région l'annonce d'une ère de prospérité sous le gouvernement d'un sage. En effet, le Qirin aime les endroits protégés et paisibles et sera plus enclin à élire domicile sur une terre bien administrée. Il a un caractère doux et tranquille, est herbivore, et veille à ne faire de mal à aucun être vivant. Sa douceur est telle qu'il n'écrase pas la végétation sur laquelle il marche. Mais le Qirin a aussi son petit côté précieux. Il déteste se salir et ne dort donc que dans les endroits propres. S'il n'a pas envie de se mouiller, il peut même marcher sur l'eau.
Inversement, la disparition d'un Qilin est toujours un mauvais signe. Elle signifie qu'un équilibre a été rompu. La mort d'un Qilin est plus encore négative et annonce un malheur tel que le décès du souverain ou des temps troublés pour la région.


Un autre aspect positif du Qilin est la promesse qu'il porte d'une prestigieuse descendance. Sa venue annoncerait aux mères la naissance d'un sage ou d'une personne talentueuse. Selon une légende chinoise, un Qilin apparut en rêve à la mère de Confucius peu avant sa conception et déposa à ses pieds un livre de jade, sorti de sa bouche. Confucius, le fondateur du confucianisme, resta en lien avec les Qilin tout au long de sa vie et le mythe veut qu'il fut le seul à pouvoir les reconnaître avec certitude.


Le Qilin est le roi des animaux à poils, au même titre que dans la tradition taoïste chinoise le phénix règne sur les animaux à plumes, le dragon sur les bêtes à écailles et la tortue sur celles à carapace. Associés au tigre blanc, ces trois autres animaux fantastiques gèrent les quatre énergies que sont l'eau, le bois, le feu et le métal. Le Qilin s'occupe quant à lui de l'élément Terre.
Il serait né de la conjonction de deux étoiles ou d'un croisement entre une vache et un dragon. Il n'a pourtant gardé de cette ascendance que peu de caractéristiques physiques. Le Qilin possède un corps de grand cerf, une queue de bœuf, le front d'un loup et les sabots d'un cheval. Du dragon il a la peau écailleuse. Celle-ci est de cinq couleurs : jaune, rouge, bleue, blanche et noire. Sur le front, le Qilin porte soit une corne charnue, soit deux bois de cerf. Elle ou ils sont recouverts de fourrure. La voix du Qilin serait mélodieuse et aurait le timbre d'une cloche. Selon certains récits, le cri du mâle présage l’apparition d’un sage, et celui de la femelle le retour à la paix. Malgré son tempérament doux, le Qilin a la capacité de se défendre. Il sait cracher des flammes et rugir d’une voix de tonnerre s'il se trouve face à un ennemi.

 

autumnal_qilin_by_katepfeilschiefter-d5gbjgq.jpg
Le Kirin, l'équivalent du Qilin, est bien connu de la culture japonaise, où il porte parfois le nom de Ikkakujū, littéralement "bête à une corne". Il a donné naissance à de nombreux personnages de dessin animé et aurait inspiré le design du dieu pokémon Arceus.

 

 


/Spawy



24/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres