L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

Les Kitsune

   Le terme kitsune est souvent traduit par "esprit renard". Et en effet les kitsune sont des renards intelligents et dotés de pouvoirs qui, après cent longues années de vie, apprennent à prendre forme humaine. Physiquement, ils sont connus pour posséder un nombre de queues allant en augmentant au fil des ans. Ce qui implique qu'un grand nombre de queues indique un renard plus vieux et plus puissant. Lorsqu'un kitsune gagne sa neuvième et dernière queue, sa fourrure devient blanche ou dorée. Ce renard à neuf queues, appelé kyūbi no kitsune (qui pense à Naruto ?), sera doté d'une sagesse infinie. 

 

Kitsune_by_who_stole_MY_name.jpg

 

Bien que souvent décrits comme trompeurs, les kitsune ne sont pas tous malveillants ! Les zenko, littéralement les "bons renards", sont des renards célestes bienveillants associés au dieu shintoïste Inari, divinité du riz, dont ils sont les messagers. En revanche, les yako, littéralement les "renards des champs", tendent à être espiègles. Les traditions locales ajoutent parfois les ninko, esprits renards invisibles que les êtres humains ne peuvent percevoir qu'une fois possédés par eux. 
En effet, les kitsune peuvent soit se faire passer pour des hommes, soit posséder un corps de jeune femme. Le prérequis commun pour la transformation en être humain est que le renard doit placer sur sa tête un roseau, une large feuille ou un crâne. Il peut prendre l'apparence d'une belle femme ou d'un vieil homme, quelques soient son âge et son sexe véritables. Les renards restent particulièrement connus pour se faire passer pour des femmes au visage étroit et aux yeux rapprochés, portant des sourcils minces et des pommettes hautes. La croyance commune dans le Japon médiéval était que n'importe quelle femme présentant ces traits et rencontrée seule au crépuscule pouvait être un renard. Dans certaines histoires, les kitsune ont des difficultés à cacher leur queue quand ils prennent forme humaine, particulièrement s'ils sont ivres ou rencontrent un chien, créature qui les effraie.

 

778b7acbfc244fc3a1fec9cbe6833e0c.jpg

Un kitsunetsuki, soit une personne habitée, est toujours une jeune femme. Le renard entre en elle en passant sous ses ongles ou à travers sa poitrine. Le visage de la victime peut alors se parer des traits que j'ai précédemment cités. La tradition japonaise retient que la possession peut permettre aux femmes illettrées de gagner la capacité de lire. Elles apprennent également à parler et à écrire dans des langues qu'elles ignoraient. Elles ne mangent plus que ce que les renards aiment, comme du tofu, et en grande quantité. Sur certaines parties du corps des possédées, une boule mobile qui semble avoir une vie propre apparaît. Il s'agit d'une perle que le renard porte dans sa gueule lorsqu'il demeure sous forme animale. Elle serait l'âme du kitsune, ou la source de ses pouvoirs. 
La possession par un kitsune est restée un diagnostique ordinaire pour les maladies mentales jusqu'au XXième siècle. Un exorcisme, souvent pratiqué dans un sanctuaire d'Inari, était même recommandé.
 

 

 


/Spawy



26/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres