L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

Marduk

150px-Marduk_and_pet.jpg

   Suite au meurtre d’Apsû par le jeune dieu Ea (aussi appelé Enki), et à l'installation de celui-ci dans la Maison de l'Abîme, Tiamat cria vengeance. Après avoir pris pour nouvel époux son fils Kingu, Tiamat rassembla onze monstres pour tuer Ea/Enki et son épouse, et confia les Tablettes du Destin à Kingu. Les dieux sentirent qu'une catastrophe arrivait et tinrent un conseil de guerre, au cours duquel chacun déclara n'être pas de taille à affronter Kingu et Tiamat. Parmi eux se trouvait Marduk, la personnification de l'action fécondante de l'eau. Fils d'Ea, il n'était qu'une divinité agraire dont le principal attribut était une sorte de bêche, le marrou. Lorsqu'il se proposa finalement pour mener le combat, les dieux se rirent de lui. Pourtant, il fut le seul à accepter de se battre, et il fallut bien l'y autoriser. Ea, par ailleurs, encourageait vivement son fils à prendre les armes.

 

Pour être certain de vaincre, Marduk eut une idée. Il réclama aux autres dieux les "pleins pouvoirs", c'est-à-dire qu'il demanda que chacun d'eux lui transfère sa magie. Tout le monde accepta et confia son pouvoir à l'apprenti guerrier. Pour vérifier le succès de l'opération de transfert, les dieux mirent devant Marduk un vêtement en lui ordonnant de le faire disparaître puis reparaître. Marduk réussit l'épreuve sans mal et les dieux lui remirent les insignes du pouvoir.

 

Marduk partit sur le char des Tempêtes, tiré par des chevaux ailés que l'on trouve parfois qualifiés de dragons crachant le feu. Il emporta comme armes un arc, la foudre, l'ouragan, un filet et les sept vents. Lorsqu'il parvint devant Tiamat et Kingu, Marduk fut épouvanté par les monstres déchaînés par Tiamat. Serpents monstrueux, chiens enragés et hommes-scorpions remplis de venin l'attendaient. Marduk prit son courage à deux mains et lança son filet sur Tiamat avant de lui jeter les vents au visage. Ceux-ci entrèrent dans son corps et la détruisirent de l'intérieur, si bien qu'il ne resta plus à Marduk qu'à lui donner le coup de grâce. L'armée de Tiamat, décontenancée par la perte de son leader, fut en déroute. Marduk captura Kingu et lui subtilisa les Tablettes du Destin, devenant ainsi, pour un temps, le maître de toutes les destinées. Il les confia finalement à Enlil, qui régnait sur la Terre.


3076997941_2_3_47l2dmok.jpgEn séparant le corps de Tiamat en deux, Marduk créa le ciel et la terre. Des yeux de la défunte il fit couler le Tigre et l'Euphrate, puis il organisa le monde céleste et déclara que son étoile, Jupiter, réglerait la marche des astres. Le sang de Kingu mêlé à de l'argile fut animé par lui, permettant la création de l'homme dans le but de servir les dieux.
Marduk décida alors d'ériger un temple, qui serait la résidence des dieux : c'est l'Esagil céleste. Lorsque la construction en fut terminée, les dieux se réunirent en un grand banquet d'inauguration au cours duquel chaque dieu octroya à Marduk un titre. Cinquante noms, correspondant tous à un attribut divin, furent ainsi donnés à Marduk. Il s'unit ensuite à sa parèdre, c'est-à-dire à la déesse inférieure qui lui était associée, et eut un fils du nom de Nabû, désigné comme le dieu du savoir et de l'écriture. Plus tard, à force d'être admiré, Marduk devint le chef incontesté du panthéon, remplaçant Enlil qui avait lui-même succédé à Anu. Et pour conserver son statut, il s'illustra régulièrement par de hauts faits. Par exemple lorsque Zou, l'oiseau-tempête, vola les Tablettes du Destin, Marduk le retrouva et lui fracassa la tête. 

 

 


/Spawy



06/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres