L'Encyclopédie Fantastique (Blog en cours de déménagement)

L'Encyclopédie Fantastique (Blog en cours de déménagement)

Toth

   Bien le bonjour, vous qui avez soif de connaissance. Aujourd’hui, tâchons de parler bien car le dieu qui nous intéresse est celui qui a sous sa coupe la protection des scribes. Aujourd’hui, donc, causons un peu de Toth.

 

14067600_1103850773029652_4258635483715879333_n.jpg

 

Toth est donc le dieu des scribes. Mais pas seulement. Il est le dieu du savoir, de toutes les sciences, des arts, des guérisseurs, des magiciens et bien sûr de la lune, comme dit dans un article précédent. Du fait qu’il régisse les cycles de l’astre lunaire, d’aucuns lui prêtent le pouvoir de commander au temps. En des mots plus vulgaires, Toth gère grave.
Il a un savoir illimité (ce pourquoi il est représenté comme un homme à tête d'ibis*) et est en charge de le transmettre. C’est lui qui, pour permettre cette transmission, invente le langage et l’écriture. Il connaît tout sur tout et sait des formules magiques auxquelles les dieux eux-mêmes ne résistent pas. Ainsi, il est dit que celui qui déchiffrera le Livre de Toth surpassera les dieux. Son savoir lui vaut d’être respecté par les autres divinités, néanmoins, il est conscient de sa supériorité intellectuelle et a tendance à être quelque peu présomptueux, pompeux, ennuyeux à cause de son goût pour les formulations alambiquées, les tons empruntés et les discours soignés et précis. Malgré le respect que chacun a pour lui, Toth se prend quelques remarques sur cet aspect agaçant de sa personnalité.

 

Un problème d’interprétation et de différence de culte perturbe le récit de ses origines. En effet, dans le mythe osirien sur lequel se base mon article sur Horus, Toth est censé naître d’un combat entre Seth et Horus. Or selon d'autres versions, Toth devrait exister depuis plus longtemps. Aussi ne revenons pas sur ce sujet, l’important c’est qu’il soit celui qui soigne l’œil gauche d’Horus.

 

Une autre de ses attributions est d’être le scribe des dieux et notamment le greffier d’Osiris lors des procès des morts. Si Anubis s’occupe des manipulations et qu’Osiris préside et prend la décision finale lors de la pesée de l’âme, Toth est celui qui vérifie et note tout. Il est généralement présenté comme un dieu secondaire, de moindre importance. Mais il n’a absolument pas de quoi rougir face à Râ. Je dirai même qu’il est plutôt l’autre face de la pièce sur laquelle se trouve le dieu solaire. Bref, Toth envoie du boudin !

 

Voici qui est tout pour moi, je rends l’antenne. A bientôt et n’oubliez pas, Toth SAIT ce que vous faites le soir sous votre couette !

 

 

 

 

/Le Prof

 

 

 


*L'ibis est connu pour savoir distinguer l'eau potable de l'eau non-potable. Ainsi, il est l'oiseau qui sait et c'est donc naturellement qu'on représente le dieu qui sait tout par l'ibis.



30/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres