L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV en page d'accueil.

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV en page d'accueil.

Baba Yaga

   Figure marquante du conte russe ou polonais, Baba Yaga en est typique, car elle n'apparaît nulle part ailleurs dans la littérature slave. Elle est toujours l'adversaire du héros de l'histoire et loge dans une surprenante cabane en bois juchée sur deux pattes de poulet, bien trop petite pour lui permettre de vivre confortablement. Il arrive cependant que dans le même conte, plusieurs Baba Yaga interviennent. Il faut donc transcrire le nom propre en nom commun dans la traduction française. 

 

baba-yaga.jpg


Baba Yaga est une ogresse ou une sorcière qui ne possède qu'une seule jambe sans chair laissant apparaître l'os. Elle est hirsute, mal coiffée, et ne porte pas le foulard russe. Elle est maigre à en être squelettique et ridée. Baba Yaga apparaît le plus souvent comme une personne âgée car selon certains contes, elle vieillirait d'un an chaque fois qu'on lui poserait une question. Mais elle aurait la possibilité de gagner du temps de vie en rajeunissant grâce à une décoction de roses bleues que certains voyageurs lui apporteraient. 

Comment se déplace-t-elle ? Hé bien, au lieu de sauter sur son unique jambe, elle vole accroupie dans un mortier en s'aidant d'un pilon comme s'il s'agissait d'un gouvernail. Pour ne pas être repérée, elle efface soigneusement les traces qu'elle peut laisser derrière elle avec un balai taillé dans le bois d'un bouleau. Elle n'est pour autant pas très discrète lorsqu'elle se déplace, puisqu'elle est accompagnée d'une foule hurlante d'esprits et d'un vent violent qui fait grincer les arbres. 
Elle vit dans la forêt où elle commande aux animaux et aux oiseaux et selon certains récits, est la mère célibataire de une à quarante-et-une filles - ce qui fait tout de même beaucoup de grossesses, surtout quand on sait qu'elle va accidentellement les tuer dans Baba Yaga et Petit Bout. Il lui arrive également de dominer les phénomènes célestes en dictant ses ordres aux Cavaliers Blanc (le jour), Noir (la nuit) et Rouge (le soleil). 


Bilibin._Baba_Yaga.jpgBaba Yaga dévore les voyageurs grâce à sa bouche immense et à ses dents tranchantes. Elle est une chasseresse qui poursuit principalement les jeunes enfants pour les faire rôtir dans le four de sa maison. Celle-ci apparaît lorsqu'on récite une formule magique et ne possède dans certains contes ni porte ni fenêtres. Elle se déplace grâce à ses pattes disproportionnées et peut tourner le dos au monde des vivants pour créer un passage vers celui des morts. C'est souvent au héros d'ordonner à la maisonnette de se retourner. 

Baba Yaga peut être vue comme une gardienne du royaume des morts, ou comme une morte directement. Sa jambe d'os et sa cabane aussi étroite et sombre qu'un cercueil semblent aller dans ce sens. Cependant, elle n'est pas dans tous les contes qu'une figure terrifiante et cannibale. Il lui arrive de devenir miraculeusement bienfaisante envers le héros qui parvient à pénétrer dans sa demeure. Celui-ci peut alors lui poser des questions et recevoir d'elle des objets magiques.

 


/Spawy



10/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres