L'Encyclopédie Fantastique (Blog en cours de déménagement)

L'Encyclopédie Fantastique (Blog en cours de déménagement)

Les Roussalki

   Jeunes filles maudites par leurs parents, suicidées ou noyées, jeunes filles égarées dans la forêt ou mortes pendant la semaine de la Trinité, enfants volés par le diable, enfants morts avant le baptême... Les femmes mineures ayant connu une fin tragique risquent, selon la légende russe, de se changer en Roussalki, des créatures aquatiques aux intentions fort mauvaises. Les Roussalki, pluriel de Roussalka, sont des beautés dangereuses peuplant les eaux douces des rivières, lacs et étangs. Appelés Wilis dans le folklore serbe, elles s'apparentent aux naïades grecques.

 

roussalka2.jpgLorsqu'elles sont encore jeunes, leur beauté est saisissante et leur légèreté telle qu'elles peuvent bondir de branche en branche au-dessus de leur point d'eau. Leurs cheveux sont longs et épais, pouvant être roux ou verts (parce qu'il est bien connu que les cheveux roux relèvent du mythe), elles portent une couronne de fleurs pour seul vêtement, et leurs voix suaves ensorcèlent les hommes. Si elles se replient au fond de l'eau pendant l'hiver, elles sont particulièrement actives la semaine précédant la Trinité. Elles se répandent alors dans les roseaux et les champs environnants et entreprennent leur œuvre de séduction. Quand elles attirent le regard d'un pauvre hère, elles s'approchent de lui jusqu'à pouvoir poser leurs mains sur son torse. Alors, elles le tuent d'une manière particulièrement originale : elles le chatouillent à mort. La même douleur attend l'imprudent qui s'aventure dans l'eau pendant cette période, quand il ne se noie pas avant. Quant aux filles qui se feraient attraper et tuer, leur sort vous est déjà connu. Il est néanmoins possible qu'une Roussalka s'éprenne de l'une de ses futures victimes, et qu'elle l'emmène au fond de l'eau pour en faire son amant, en veillant à ce que ses poumons ne se remplissent pas de liquide. Elle le laissera ensuite ressortir, et il gardera éternellement la nostalgie de ce moment de volupté. A moins qu'il ne parvienne à glisser autour du cou de la Roussalka une croix chrétienne, auquel cas elle perdra ses pouvoirs et pourra être épousée. Mais ces unions ne sont jamais très heureuses.

 

Une fois âgées, les Roussalki perdent leur beauté et deviennent repoussantes. Elles emploient alors des méthodes moins subtiles pour attraper les passants et les achever. Elles s'éloignent de la communauté et préfèrent vivre seules, dans un petit coin de rivière désertique. Elles visitent régulièrement leur propre tombe et, si elles découvrent que celle-ci est mal entretenue, elles peuvent punir de mort leurs parents irrespectueux.

 



/Spawy

 

 



31/08/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres