L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV en page d'accueil.

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV en page d'accueil.

Les Naïades

water nymph by NadezhdaVasile.jpg

   Filles de Zeus, les Naïades sont les nymphes des sources, fontaines et rivières ; de manière plus générale, de l'eau douce. Ce sont elles qui leur donnent naissance en frappant le sol de leurs pieds ou en pleurant. Elles veillent ensuite à leur entretien et peuvent éventuellement les assécher. Leur nom provient du grec "naiein" qui signifie "couler". Elles représentent l'élément liquide en ce qu'il abreuve, rafraîchit, et nourrit la terre. Certains auteur en font les mères des Satyres et des Silènes.

 

Les Naïades sont divisées en cinq catégories selon le lieu dont elles s'occupent : les Crénées gèrent les fontaines, les Héléades les marais, les Limnades les lacs, les Pégées les sources et enfin les Potamides vivent dans les rivières. Elles sont peintes jeunes et jolies mais ce n'est pas cela qui les empêche de vivre bien plus longtemps que nous. Ces nymphes en effet, si elles ne sont pas immortelles, auraient une durée de vie moyenne de 9 620 ans selon Plutarque - c'est assez précis. Elles apparaissent souvent les jambes et les bras nus, accoudées sur une urne pleine d'eau ou tenant un coquillage et des perles. Une couronne de roseau ou d'algues peut également orner leur longue chevelure argentée.

 
Les Naïades passent pour avoir des talents de guérisseuses et les malades, sachant cela, venaient boire l'eau de leur source. Mais - car il y a un mais - les Naïades considèrent le fait de se baigner dans leur point d'eau comme un sacrilège. Tacite (Annales 14, 22, 8) raconte qu'un tel bain valut à Néron infamie et péril : il aurait traversé à la nage la source d’où l’eau Marcia était amenée à Rome, et ainsi aurait souillé des eaux consacrées. L’indisposition qui suivit aurait confirmé la colère des dieux. De manière générale, la simple vision d'une Naïade est une chose risquée. Elle peut déclencher une folie passagère qui conduit parfois à la noyade. Toutefois il convient de remarquer que de nombreuses Naïades furent les amantes ou les mères de héros.

 

Les-Naiades.jpg
Le culte des Naïades était essentiellement champêtre et ne s'étendait pas jusqu'aux villes. On leur offrait sur leurs autels des agneaux, des chèvres, du vin, du miel et de l'huile. 

 

 


/Spawy



24/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres