L'Encyclopédie Fantastique

L'Encyclopédie Fantastique

Le Grand Mechant Loup

   Bien le bonjour, chers amis. Aujourd’hui, nous allons explorer votre pire cauchemar !

 

« -Prof, arrête de prendre une grosse voix, tu ne fais peur à personne.
-Hum-hum. Pardon. »

 

Bref, aujourd’hui, disais-je, nous allons plonger dans les songes turbulents des européens à travers la figure la plus emblématique du cauchemar : le Grand Méchant Loup.

 

« -Pourquoi en parler aujourd’hui ? Très bonne question voix imaginaire dans ma tête !
-Mais je n’ai rien dit !
-Silence ! »

 

En fait, je voulais vous parler de la bête du Gévaudan suite à une petite virée estivale dans le Cantal et notamment à Saugues qui est le village de la bête (et du champignon). Maaaaiiiis… je m'étais fait devancer depuis longtemps par Spawy et, m’en rendant compte, je criai un retentissant : « Oh ! La bougresse ! » et me résignai à parler d’autre chose. Or dans ma liste de créatures à faire, il y avait celle qui nous intéresse aujourd’hui (et qui devait faire suite à cet article sur la bête du Gévaudan que je ne ferai jamais…). Mais #kessékesquequoi le Grand Méchant Loup (qu’on abrègera par la suite par GML) ? Ben je vais vous le dire.

 

image.jpeg

 

Le GML est la personnification (ou animalisation ? Bref, vous me comprenez) de nos craintes, cauchemars et autres trucs pas très joyeux. Il ressemble à un loup (#sansblague), est anthropomorphe, se tenant sur ses pattes arrières mais il peut quand même courir à quatre pattes. C’est un peu le diable mais en moins épique et en moins biblique. C’est le bouc-émissaire du grouillot de base, du pécore, du gueux, du bouseux qui ne sait pas réfléchir plus loin que le bout de son nez. Il y a une disparition au village ? C’est le Loup. Il y a des cadavres ? C’est le Loup. Il y a des brebis mortes ? C’est le fucking Loup ! De l’autre côté de l’Atlantique, on croit au Croquemitaine, ici c’est le GML.

 

Bon, ça fait léger pour un article, certes, et vous vous demanderez si je suis sérieux à vous livrer un article qui tient en un paragraphe. La réponse est oui. Car l’intérêt ici n’est encore une fois pas la créature en elle-même. Nous connaissons tous le Grand Méchant Loup puisqu’il est l’adversairissime de tous les gosses. Non, ce qui a de l’intérêt avec le GML, ce sont les répercussions que cette figure imaginaire a pu avoir et a encore sur le monde de la réalité véritable. Comme écrit plus haut, tel ou tel malheur était associé soit au Malin, pour les religieux, soit au GML pour les paysans. Ainsi, la chute démographique des populations de loups (cette fois-ci bien réels) est directement liée à la peur d’un Grand Méchant Loup imaginaire (ils sont quand même cons ces pégus !). Et c’est toujours le cas aujourd’hui, même si le lien est beaucoup plus lointain. Le GML est aussi le grand antagoniste de nombreux contes, notamment ceux des frères Grimm, il remonte même aux fables d’Esope ! Il est aussi très lié à c’autres créatures fantastiques comme le loup garou, la bête du Gévaudan et bien d’autres. Aussi des jeux comme le Loup-Garou de Thiercelieux. Sans compter toutes les adaptations du personnage dans des films ou séries. Oui, même dans Doctor Who il y a le GML !

 

« -Docteur qui ?
*grand bruit de baffe*
-Aïeuuuh !
-Tu l’auras cherchée celle-là ! »

 

Bref, vous l’aurez compris, j’aime bien le GML et même si je n’en dis pas grand-chose, il compte beaucoup dans mon imaginaire. Bref, à bientôt pour une autre créature fantastique.

 

« -Aaah… Ben je suis bien content de n’avoir fait aucune allusion sexuelle dans cet article…
-Comment ça ?
-Dis-moi, tu veux voir mon loup ? »

 

 

 

/Le Prof



20/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres