L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV en page d'accueil.

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV en page d'accueil.

Le Loup-Garou, ou Lycanthrope

werewolf_by_tabry-d4cx13z.jpg

   Le mythe du loup-garou est sans doute l'un des plus célèbres de l'Histoire, et l'un des plus tenaces. La croyance, ou le souhait inavoué, d'être physiquement et mentalement proche des grands carnassiers est si profondément ancrée dans le psychisme de l'être humain que cette légende est loin de s'éteindre. Aujourd'hui encore il existe des personnes convaincues de se changer en loup. 

 

Le terme de "Garou" est dérivé du francique "Werwolf", qui se rapproche de l'anglais "Werewolf". Mais les loup-garous sont également connus sous l'appellation "Lycanthropes", qui elle dérive du grec. La lycanthropie est la capacité, choisie ou reçue des suites d'une malédiction, de se transformer en gigantesque loup. Elle est présente dans les mentalités depuis l'Antiquité Grecque (Hérodote raconte en 400 avant J.C. comment un peuple d'Europe centrale se transformait en loup deux jours par an) mais se généralise en Europe autour du Moyen-Âge, grandissant dans un climat fertile de méfiance envers les loups. Les attaques de loups enragés sont alors un phénomène épisodique mais généralisé, qui fait naître dans l'imaginaire collectif un lien entre cet animal et le diable. Bien avant la crainte de la Bête du Gévaudan, c'est donc la peur des loup-garous qui se répand. Ainsi, entre 1500 et 1700, environ cent mille personnes sont condamnées comme loup-garou et brûlées vives en Europe. 


Ce fut le cas de Peter Stubbe, un fermier allemand. En effet, à la fin du XVIème siècle, un loup féroce dévastait la région de Cologne et Bedbourg, et la bête laissait sur son passage des membres sanglants d'hommes, de femmes et d'enfants (attention aux âmes sensibles). En 1590, l'animal fut capturé alors qu'il tentait de mordre au cou une fillette et l'on découvrit alors à la place d'un canidé, un homme. Peter Stubbe avoua alors s'être adonné à la magie noire et avoir reçu du diable une ceinture en beau de bête qui lui offrait le pouvoir de se changer en un loup féroce et avide de sang. Pendant des années il avait massacré des chèvres, des moutons, mais surtout avait tué et dévoré quatorze enfants et deux femmes enceintes. L'un des enfants était son propre fils. Peter Stubbe fut condamné à mort pour lycanthropie, cannibalisme, meurtre et inceste, et subit une suite de tortures qui se voulaient à l'égal de celles qu'il avait infligées à ses victimes en leur arrachant le cœur et en dévorant leur cerveau. Il subit le supplice de la roue, fut écorché vif, et vit ses membres cassés à coups de maillet. Il fut finalement décapité et brûlé avec sa fille et sa gouvernante, avec lesquelles il avait eu des rapports sexuels. 


werewolf_by_stoudaa-d5472gy.jpg
Selon la croyance la plus répandue, le loup-garou est un homme ou une femme qui subit à chaque pleine lune une transformation totale en loup. Mais il existe quelques variantes. Si le lycanthrope peut être simplement un loup de très grande taille, il peut également être cynocéphale (conserver un corps humain mais arborer une tête de loup) ou se tenir debout sur ses deux pattes arrières. Il est également possible qu'il n'ait pas de queue. Mais dans chacune de ces versions différentes, le lycanthrope reste fou de chair fraîche, dangereux, et possède force et agilité. 
Il existe un grand débat autour du lien entre la forme loup et la forme humaine du loup-garou, la question étant la suivante : les blessures que subit le loup affectent-elles l'être humain ? Les partisans du phénomène de répercussion sont d'avis que oui. En revanche pour d'autres, la forme loup n'est qu'un double de l'homme qui ne peut en aucun cas l'affecter. L'homme resterait allongé tandis que son âme s'emparerait du corps d'un animal. 

L'acquisition du pouvoir de transformation peut être volontaire ou non. Elle est souvent désignée comme l'oeuvre du diable, et si certains subissent ses malédictions et se transforment en fonction de la lune, d'autres en appellent expressément à lui dans le but de satisfaire leur désir de chair humaine. Suite à un rituel satanique, le futur loup-garou reçoit une peau complète ou une ceinture en peau de loup qu'il lui suffit de revêtir après avoir abandonné ses vêtements humains. Pour reprendre sa forme humain, le loup-garou doit retrouver ces vêtements et se changer. 
Pour guérir un loup-garou de cette nature il suffit de trouver et brûler la peau ou la ceinture. En revanche pour les personnes maudites, un exorcisme est nécessaire. C'est donc avant tout le feu et la foi qui sont utilisés dans la lutte contre les lycanthropes, la célèbre sensibilité du loup-garou à l'argent et aux crucifix n'étant qu'une invention récente ! En effet, elle n’apparaît qu'au XIXème siècle.

 

 


/Spawy



17/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres