L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

Chroniques Pokémon : Les cycles terrestres - Partie 3

Avis de tempête

 

   Pour cette troisième partie nous parlerons d’un trio de pokémons (encore un) apparu tardivement dans les jeux (ils sont de la cinquième génération). Il s’agit du trio de génies : Boréas, Fulguris et Demeteros. Ils suivent la mythologie de la Rome antique. Les romains croyaient en des êtres surnaturels (des genres de divinités mineures) qu’ils appelaient genius (génies), qui pouvaient être bons et les protéger, ou mauvais et causer du tort.

Ici, Boréas et Fulguris sont de mauvais génies. Ils apportent des tempêtes avec eux, ravageant les cultures, les habitations et à peu près tout par de fortes pluies et un grand vent, pour Boréas (grand est ici un euphémisme) ou un grand orage, pour Fulguris (grand est aussi ici un euphémisme). De ce fait, ils sont peu appréciés, et redoutés.

 

1546016_851612208253511_1827240802525390286_n.png
Au contraire, Demeteros est un bon génie (bien vu, il s’agit bien d'une interprétation de Déméter, la déesse des cultures et de la fertilité que l'on retrouve également dans la mythologie grecque) et son rôle est de superviser les deux génies précédents. Chacun des deux parcourt le monde librement à très grande vitesse. Ils ne restent jamais bien longtemps au même endroit et ne causent pas de soucis trop grands… sauf s’ils se croisent. Car, non contents de tout ravager dans leur passage tel Attila, ils se détestent comme ce n’est pas permis et se mettent sur la tronche quand ils se rencontrent. Et là, le combat dure, ainsi que leur séjour dans un même endroit et donc les dégâts occasionnés. Alors les hommes implorent Demeteros pour qu’il les débarrasse de ces mauvais génies. Leurs prières sont toujours exaucées pour trois raisons : Demeteros aime bien les hommes, ces derniers lui font souvent des offrandes tout au long de l’année et enfin, se sachant plus fort que les deux autres réunis, il préfère faire un petit effort qui soit sans risque plutôt que de perdre les faveurs des hommes.

 

Boréas et Fulguris renvoyés chacun de leurs côtés, Demeteros utilise les énergies du vent et de la foudre qu'ils ont déployées pour fertiliser le champ de bataille, laissant ainsi aux hommes des cultures presque intactes. D’ailleurs, les paysans qui bénéficient de la bénédiction de Demeteros voient leurs champs plus vivaces, fertiles et productifs. En effet, même sans le vent et la foudre, Demeteros détient dans sa queue une énergie formidable qui favorise les cultures.

 

On leur trouve aussi des particularités des djinns de la tradition maghrébine. Ce sont des êtres qui peuplent la Terre avec deux particularités : ils sont invisibles et métamorphes. Et de même, nos légendaires se déplacent à une vitesse si folle qu'il est difficile voire impossible de les suivre pour des yeux humains. De plus, ils sont capables de se métamorphoser. Un djinn peut se transformer en une silhouette anthropomorphe (à forme humaine) ou en animal, et les trois génies légendaires peuvent prendre une forme plus ou moins anthropomorphe (sauf la présence d’une queue et un nuage à la place des jambes, qui est ici une référence aux génies des lampes des contes de fée) ou se transformer en des sortes d’oiseaux.

 

C’est maintenant fini pour ces légendaires et, qui plus est, c’est enfin fini pour cet article en trois parties sur les cycles terrestres. Le prochain cours aura pour sujet l’apparition de la vie sur Terre (ENFIN !) et attendez-vous à des révélations qui bouleverseront le sens de vos existences. N’hésitez pas à commenter si vous pouvez apporter des précisions.

 

 

 

/Le Prof



24/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres