L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV sur le nouveau blog !

Les Trois Gorgones

Aujourd'hui ce sont les trois gorgones qui vont passer entre mes mains. Toutefois sachant qu'il existe un certain nombre de différences entre elle et les deux autres, je traiterai Méduse dans un autre paragraphe.

Tout d'abord les deux premières sont les moins connues. Nommées Sthéno et Euryale. Ce sont les filles nées monstrueuses des divinités marines Phorcys (le papa, un des titans nés de Gaïa et de Pontos, divinité primitive du flot) et Céto (la maman, soeur du papa ce qui explique peut-être les deux filles...). Selon certains mythes Méduse est leur sœur mais je m'en vais vous conter une autre version.
On représente parfois les gorgones ailées et possédant des serres de cuivre (comme ça si vous voyez un truc ailé sur un vase, NE LE CONFONDEZ PAS AVEC UNE HARPIE !). Sinon les gorgones pouvaient pétrifier quiconque les regardaient dans les yeux (ou selon une version que j'aime, de face tellement elles étaient laides) et leur sang faisait l'effet d'un élixir de résurrection pris du côté droit alors qu'il tuait instantanément le buveur quand il était pris du côté gauche.


gorgone.jpg*Succès déverrouillé: rendre une gorgone sexy*

 

Pour parler de Méduse, c'était à l'origine une jeune fille à la chevelure particulièrement belle qui séduisait mortels et dieux. Voici donc le mythe qui lui est associé, conté avec toute ma verve.

Méduse était une jeune femme assignée au culte d'Athéna qui était admirée en raison de sa magnifique chevelure. Poséidon tomba ainsi sous son charme et décida "d'aller se la faire derrière une colonne", pour citer Hésiode (ceci est une blague).
Athéna, furieuse qu'une telle chose se soit produite dans son temple, décida de se venger (déesse de la sagesse, n'est-ce pas ?). Ne pouvant pas atteindre Poséidon directement, elle décida donc de s'acharner sur Méduse qui se retrouva changée... En gorgone ! Ses si beaux cheveux devinrent autant de serpents et son regard se mit à pétrifier quiconque le croisait.
Brisée et humiliée, elle rejoignit alors les deux autres gorgones. Son origine (elle n'était qu'une mortelle à la base) en fit la seule gorgone mortelle, les deux autres étant totalement immortelles.
C'est donc sur elle que Persée jeta son dévolu lorsque son beau-père, le roi Polydektès, le chargea d'aller tuer une gorgone. Mais je vais vous rappeler un peu qui est Persée et comment cette tâche lui échut.
10509672_656911227723611_8315230629559325645_n.jpg
Le roi Acrisios avait pour seule descendance une fille nommée Danaé. Un oracle lui prédit qu'un jour qu'il serait renversé et tué par son petit-fils. Il décida donc d'enfermer la jeune fille dans une tour d'airain.
Hélas il n'avait pas compté sur la divine libido de Zeus qui entra facilement dans la tour en se changeant en pluie d'or (je vous l'ai déjà raconté je n'y reviens que vite).
Neuf mois plus tard Acrisios fut alerté par les cris du nouveau-né. Terrifié par l'enfant, il le fit enfermer dans un coffre avec sa mère et jeta le coffre à la mer. Celui-ci dériva jusqu'aux rivages de l'île de Seriphos ou régnait justement Polydektès. Le roi recueillit Persée et sa mère. Mais alors que Persée atteignait l'âge adulte, le roi Polydektès s'éprit de Danaé et voulut se débarrasser du regard gênant de son fils, qui l'empêchait de la séduire. En effet il devait épouser une autre femme, Hippodamie. La veille du mariage, chaque habitant de l'île vint demander à Polydektès quel cadeau lui ferait plaisir. A tous il répondit:
"Je veux des chevaux"
Persée, fier, lui répondit alors:
"Soit, te donner des chevaux est une chose facile. Pour moi, j'aurais aimé que tu me demandasses de t'apporter ici la tête de Méduse !"
Le roi ne répondit rien et repartit. Toutefois le lendemain alors que Persée amenait un cheval comme tout le monde, Polydektès lui dit:
"Tu m'as promis la tête de Méduse, l'une des terribles et terrifiantes gorgones. Un prince doit toujours tenir ce qu'il promet et je ne te tiens pas quitte de ton engagement. Va donc, et au plus tôt, me chercher cette redoutable tête car dès aujourd'hui jusqu'à ce que tu me l'apportes, je prends et je garde ta mère comme otage."
Persée en fut bien ennuyé.
Alors qu'il se lamentait sur le rivage de sa folle témérité, Hermès lui apparut, le consola et lui promit son soutien ainsi que celui d'Athéna. Rasséréné, Persée partit à l'aventure.
Sur les conseils d'Hermès, il partit à la recherche des sœurs Grées, qui connaissaient l'emplacement du repaire des gorgones. Ces trois sœurs monstrueuses n'avaient pour elle trois qu'un seul œil et qu'une seule dent qu'elles se partageaient. Persée leur vola donc leur œil pour obtenir d'elle l'information qu'il convoitait. Il se dirigea ensuite vers le repaire des gorgones.
Arrivé là-bas Athéna lui apparut et lui donna l'égide, son propre bouclier forgé par Héphaïstos, si poli qu'on pouvait y voir son reflet. Il le brandit alors face à Méduse qui, face à son propre regard, se retrouva changée en pierre. Persée la décapita alors et s'enfuit avec la tête dans une besace avant que les deux autres gorgones n'arrivent. Du cou tranché de Méduse naquit le fruit des amours de Méduse et de Poséidon : Pégase, le cheval ailé, et Chrysaor, un sanglier ailé (tout de suite c'est plus sexy).




Sur le chemin du retour il lui arrive plein de trucs avec Atlas et Andromaque, mais bon ça ne concerne pas directement Méduse donc tout passera à la trappe. Idem pour la suite de la vie de Persée.
Toujours est-il que Polydektès, que les exploits de Persée ont rendu jaloux à l'extrême, nie son exploit et fait preuve d'une ingratitude totale. Persée sort alors la tête promise et pétrifie le roi sur son trône.

 


/Shaï-Hulud



27/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres