L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV en page d'accueil.

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV en page d'accueil.

Loki

   Après une véritable traversée du désert pour trouver une image qui me convienne, je m'attaque enfin à un article sur Loki. On va parler de zoophilie, perso ça me motive. Mais déjà on va spoiler un film récent et dire que non, Loki n'est pas un enfant d'Odin. Ce n'est pas non plus un Ase. En fait c'est un peu un squatteur, un géant qui vit quasiment tout le temps chez les dieux sans en être un.

11221622_849827818431950_7809396567670667818_o.jpgLoki est un enfant de géants (Farbauty et Laufey) et géant lui-même. Il descend d'Ymir mais ne se trouve pas sur la même branche du frêne généalogique qu'Odin. Son statut de géant implique plusieurs choses : les Ases ne l'aiment pas, il n'a pas de sexe défini et il a un petit côté fourbe. Grosso modo quand dans la mythologie nordique quelque chose ne va pas, on soupçonne Loki. Et la plupart du temps on a raison. Il est le véritable élément perturbateur de cet univers et incarne le désordre, la malice et l'irrationalité. Car en plus d'être fourbe, Loki est le roi des plans foireux. Il ne part pas systématiquement avec de mauvaises intentions mais provoque toujours des catastrophes dont il est bien souvent la première victime. Toutefois les Ases font souvent appel à ses conseils pour régler des problèmes... dont il est presque toujours la cause.


Bref, notre Loki est marié à Sigyn, à qui il a donné un fils : Narfi. Mais il a des enfants bien plus intéressants avec d'autres. Par exemple, avec la géante Angrboda, il a trois monstres célèbres, respectivement : Fenrir, un énorme loup déchaîné (puis enchaîné), Jörmungand, un serpent gigantesque vivant dans la mer qui entoure Midgard (le monde des hommes, pour ceux qui ont oublié) et Hel, déesse des enfers. Dans la pratique, ces trois enfants sont exilés puisque l'on a prédit qu'ils causeraient de grands dommages aux dieux. Tous auront un rôle important dans le Ragnarok.

J'ai précisé que Loki n'avait pas de sexe défini. Cela va avec la capacité de changer de forme à volonté. Je m'en vais donc vous conter une petite histoire, pour votre bon plaisir, au cours de laquelle un autre de ses enfants vit le jour.

 

Un jour vint à Asgard un homme qui se présentait comme un maître bâtisseur. Il s'engagea à faire du palais des dieux une forteresse en seulement trois semestres, tout seul. Modeste, il demanda pour seul paiement la déesse Freyja, le Soleil, et la Lune. L'exploit leur semblant impossible, les dieux acceptèrent sur le conseil de Loki. Mais ils se rendirent vite compte que l'artisan n'était pas un homme ordinaire : il était doté d'une force surhumaine et son cheval se déplaçait plus vite que le vent. Ainsi, quelques jours avant la fin du délai, les fortifications étaient bien érigées et il ne restait plus qu'à terminer la porte. Bien évidemment les dieux n'étaient que peu disposés à rétribuer l'artisan. Ils firent donc appel à Loki pour arrêter cela par un marché. Voyant que le cheval était l'atout-maître du constructeur, Loki décida de se changer en jument afin de l'attirer loin de son propriétaire. Il avait malheureusement sous-estimé la vitesse de l'étalon, qui réussit à le rattraper pour lui faire son affaire. Furieux de cette manœuvre des dieux, l'artisan se mit à tout casser, révélant sa véritable nature de géant ! De là, les dieux n'eurent aucun scrupule à envoyer Thor lui régler son compte d'un bon coup de marteau sur la tête. Toutefois le cheval (répondant au doux nom de Svadilfari) avait eu le temps de faire sa fête à Loki-jument, ce qui fit tomber celui-ci enceint. Le temps d'une gestation chez les géants, Loki donna naissance à un adorable poulain à huit pattes : Sleipnir, qui deviendra la monture d'Odin. Ce cheval fabuleux avait la vitesse de son père et... les yeux de sa mère, probablement.

 

loki__s_children_by_sandara-d51u7zd.jpg
Loki est aussi connu, et haï, pour avoir assassiné Baldr, dieu de la lumière. Ce fils d'Odin et de Frigg était en effet aimé et honoré de tous, mais Loki l'enviait. Frigg, inquiète pour son fils, avait fait jurer à tous les éléments du monde de ne jamais faire de mal à Baldr, engendrant une situation défiant les lois de conservation de l'énergie : dès lors qu'on tentait de lancer un objet sur le dieu, l'objet en question se jetait sur le côté pour éviter de le frapper. Mais Frigg avait omis de s'adresser au gui, le jugeant inoffensif ou simplement par distraction. Avec beaucoup de patience, Loki tailla une lance en gui et la projeta sur Baldr lors d'un jeu fréquent sur Asgard : "viens on lance plein de trucs sur Baldr pour voir les objets l'éviter". Bien sûr, la lance ne l'évita pas, le tuant sur le coup.

Les dieux affligés allèrent aux enfers supplier Hel de le libérer. Celle-ci se montra prête à accéder à leur demande, à condition que tout le monde accepte le retour de Baldr. Les dieux partirent donc à travers le monde demander "voulez-vous que Baldr, dieu trop cool de la lumière, revienne ? Sérieusement cela retarderait la fin du monde !" Bien entendu tout le monde accepta, sauf une petite vieille acariâtre, juchée sur une colline. Ainsi Baldr resta mort. Sauf que l'on découvrit ensuite que la petite vieille n'était autre que Loki déguisé (trop de twists dans cet article). Le mal était fait, mais les dieux gardèrent envers le géant une rancune féroce.

C'est d'ailleurs l'avant-dernière histoire où Loki embête les dieux puisque peu après, il se rendit à un banquet dans la halle d'Odin pour... Bah en fait pour insulter tout le monde. Lors de son entrée, tous se turent. Odin lui suggéra de repartir pour apaiser le malaise mais Loki s'assit et se mit à boire, avant d'insulter successivement tous les principaux dieux attablés. Jusqu'au moment où Thor, qui était en retard, débarqua. Celui-ci décida de convaincre subtilement Loki de se calmer en le menaçant de lui fendre le crâne de son marteau. Loki, connaissant l’agilité de Thor à cet exercice, se rendit finalement à la vengeance des dieux. Là arriva la terrible punition (après la capture de Loki sous la forme d'un saumon, intéressante mais longue) : les dieux emmenèrent le géant sous une montagne et le tinrent pendant qu'on amenait devant lui ses deux fils : Narfi et Vali (oui je n'ai pas parlé de Vali mais je n'ai juste aucune info sur lui, même pas sa mère... Ou son père, connaissant Loki). Les dieux les changèrent en loups et les firent s'entretuer sous les yeux de leur père. Ils attachèrent ensuite Loki à une pierre avec les entrailles de Narfi et le laissèrent là, après avoir pris soin de poser au-dessus de sa tête un serpent dont le venin gouttait sur son visage, le brûlant horriblement. Sa femme, Sigyn, décida de se tenir à ses côtés tout au long de son calvaire et de recueillir les gouttes avec une coupelle. Elle reste fidèle à sa tâche. Mais elle doit parfois vider le récipient et alors son mari reçoit le venin dans le visage, hurle et s'agite. On dit que c'est ce qui cause les séismes. Loki restera ainsi jusqu'à Ragnarok, que je décrirai plus tard comme promis.

Ne vous inquiétez pas pour ce gros morceau, vous le verrez beaucoup dans les mythes impliquant les autres dieux. Cela explique le fait de le traiter en premier (j'ai beaucoup hésité avec Thor).

 


/Shaï-Hulud



14/06/2015
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres