L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV en page d'accueil.

L'Encyclopédie Fantastique a déménagé ! RDV en page d'accueil.

Persée, voyageur au grand cœur [3/4]

   Bonjour à tous ! Nous voici de retour auprès de Persée pour la suite d’une saga héroïque. Aujourd’hui, nous allons découvrir comment trouver une femme. Vous êtes prêts ? C’est parti !

 

Nous avons laissé notre bon Persée en Ethiopie (en Afrique noire souvenez-vous, Ethiopie voulant dire en grec « visage brûlé ». Oui, je ferai un article sur l’Ethiopie mythologique.), ayant tout juste échappé aux deux Gorgones encore vivantes et croisé Atlas qui portait déjà à cette époque le ciel sur ces épaules. Ayant rendu son équipement divin aux dieux qui l’avaient aidé, ben il était bien penaud. C’est qu’il a une sacrée trotte à faire à pied pour retourner en Grèce ! Vous allez me dire que : « Ouiiiii… Mais c’est un demi-dieu… Une telle distance n’est pas un problème pour lui… En plus il va sûrement prendre un bateau pour couper par la mer… et blablabla. » Déjà vos mouilles, c’est moi que je raconte, et ensuite j’y viens ! Il ne fera pas tout le trajet à pied mais en volant ! Non pas qu’il lui est poussé des ailes en cours de route, ou presque. Dans sa fuite des Gorgones, Persée a couru à vive allure pendant des milles et des milles sans faire attention à ce qu’il se passait : la besace laissait couler du sang de Méduse au sol. Et ce sang contamina bon nombre de choses qui étaient là et qui n’avaient rien demandé à personne. De nombreuses, TRES nombreuses créatures furent créées ainsi. On notera par exemple Cerbère et son frère Orthros (le chien de garde de Géryon, et non, je ne vais pas faire la liste complète, il y a Google pour ça). Mais aussi et surtout, en ce qui nous concerne, Pégase ! En effet, ôtez-vous du crâne qu’Héraclès a monté Pégase. Que nenni, il s’agissait de Persée. On ne va pas épiloguer sur le fait que Pégase et Persée s’entendent déjà bien dès leur rencontre, ils s’apprécient, se respectent et Pégase accepte de se faire monter par Persée (n’y voir aucune allusion sexuelle, parce que, déjà, la zoophilie c’est mal m’voyez ?). Bon, après, Pégase c’est juste un cheval ailé, qui vient de naître en plus, pas un avion à réaction. Du coup le voyage, s’il est plus aisé et un poil plus rapide pour Persée, n’en prend pas moins quelque temps. Et sur la route il rencontre un autre mythe grec, que nous allons retranscrire rapidement ici.

 

Céphée était roi d’Ethiopie. Il avait une femme magnifique (du genre de Danaé), Cassiopée, qui lui donna une fille toute aussi belle. Tout allait bien dans le meilleur des mondes pour cette famille royale, jusqu’à ce que le drame arrive. Cassiopée, qui avait pris la confiance, se vanta dans un excès d’orgueil d’être plus belle que les Néréides (des nymphes marines filles de Nérée, le même qu’Héraclès humiliera plus tard en cherchant le jardin des Hespérides, et de l’océanide Doris) qui forme un cortège somptueux autour de Poséidon. Elles n’apprécient pas les paroles de Cassiopée car elles sont très fières de leur beauté (et elles ont de quoi !) et se sentent alors insultées au plus haut point. Elles demandent alors à Poséidon de les venger, ce qu’il accepte parce qu’Amphitrite, l’une des Néréides, est la femme de Poséidon. En gros, Cassiopée a merdé avec les mauvaises personnes. Poséidon envoie donc un monstre marin ravager le pays et je te stoppe tout de suite Billy : tu reposes doucement ce kraken qui n’a rien à foutre ici parce que c’est un monstre nordique et qu’on est en Grèce Antique ! Bref. Le pays est ravagé, Céphée ne sait plus quoi faire, tout le monde est triste. Céphée s’en va donc voir un oracle qui lui indique que pour calmer la bête et apaiser le courroux de Poséidon et des Néréides, il lui faut faire une offrande de grand prix : Andromède, sa fille. Je vous garantis que l’ambiance au palais n’est pas jouasse. Mais Andromède accepte son destin et s’en va se sacrifier auprès du monstre, en plus elle était destinée à un mariage forcé avec le frère de son père (ce à quoi elle s’était déjà résigné, mais mieux vaut encore être une martyre vierge qu’une épouse triste).

C’est là que nous retrouvons Persée qui arrive au moment où Andromède est sur son rocher près d’une mer agitée et avec un monstre marin affamé. Voyant la scène, Persée, en homme vertueux et vaillant, vole à la rescousse de la jeune femme sur le dos de Pégase. Il tua le monstre et la sauva de la mort (selon les versions soit à coup de pierres, soit à coup d’épée, soit à coup de tête de Méduse, là n’est pas l’important). Le seul commentaire de Poséidon sur cet incident fut : « Hmm… Legit. Bien joué mon neveu. » Et la rancune envers l’Ethiopie fut oubliée. Persée décida d’épouser Andromède, en récompense (avec son accord quand même, je vous rappelle que c’est un homme foncièrement bon et contre le mariage forcé car sa mère est dans ce même tourment, c’est ce pourquoi il est parti au départ). Céphée et Cassiopée n’y voient pas d’inconvénient parce que Persée les a sauvé le pays et leur fille, qu’Andromède est d’accord et que ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas eu l’air aussi heureuse. Le seul à râler et à faire un esclandre, c’est le frère de Céphée à qui Andromède était promise (et vu le canon qu’elle est, on pourrait presque comprendre pourquoi il défend son steak le tonton !). Persée régla vite le problème à coup de Méduse.

 

Voici donc comment vous pouvez trouver une femme. Andromède lui donnera plusieurs enfants dont les plus célèbres sont Persès qui fondra le royaume de Perse et Alcée qui sera l’arrière-grand-père d’un certain Héraclès. Il est d’ailleurs bizarre de constater qu’ainsi Persée est à la fois un frère aîné et un ancêtre d’Héraclès #consanguinité. Bref, ces grecs !

 

 

 

/Le Prof

 



20/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres